Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Conférence de presse : Les journalistes à la pêche aux informations sécuritaires…

La conférence de presse mensuelle qu’organise la Direction l’Information et des Relations Publiques des Armées (DIRPA) s’est tenue le jeudi 2 décembre 2021 dans la salle de conférence de ladite direction. Cette conférence tout en bleu a pris la troisième dimension avec l’invité du jour qui n’était personne d’autre que le Chef d’Etat-Major de l’Armée de l’Air, le Colonel Alou Boï Diarra. Organisé par le directeur de la DIRPA, le Colonel Souleymane Dembélé plusieurs partenaires étaient présents notamment la force Barkhane, la MUNISMA et l’EUTM.

 

L’objectif de cette rencontre est d’échanger avec les journalistes sur les actualités sécuritaires du pays tout en faisant la mise au point des activités mensuelles que les Forces Armées Maliennes (FAMa) ont eu à effectuer sur toute l’étendue du territoire national.

Au regard des fausses informations et les rumeurs qui circulent sur les réseaux sociaux, le directeur de la DIRPA, le Colonel Souleymane Dembélé a, à l’entame de ses propos, mis en exergue l’importance de la communication dans la gestion et la résolution d’une crise. Il a ainsi invité les journalistes à bien analyser les informations sécuritaires avant de les relayer auprès des populations. Parlant des opérations menées au cours du mois de novembre, les frappes aériennes, en coordination avec les forces terrestres, se sont soldées par la neutralisation d’une centaine de terroristes. Selon le DIRPA, ce mois de novembre a été marqué par une accalmie de la situation générale et cela grâce au changement de la posture des FAMa contre les attaques et leur réadaptation par rapport à la réalité du terrain. En faisant allusion au désengagement de la Force Barkhane dans les emprises de Tessalit et de Kidal, le Colonel Dembélé estime que la défense du territoire national est un devoir pour les FAMa tout en assurant son indépendance opérationnelle. Le Colonel Souleymane Dembélé s’est dit confiant que les Forces de Défense et de Sécurité sauront relever ce défi majeur avec surtout l’aide de la population.

Après avoir donné un bref aperçu sur la mission de l’Armée de l’Air qui est une composante de l’Armée malienne dont la mission principale est d’assurer l’intégrité de l’espace aérien national, le Chef d’Etat Major de l’Armée de l’Air (CEM-AA), le Colonel Alou Boï Diarra, lui-même de commandant des avions de transport militaire  a souligné que dans le cadre des opérations, la coordination des actions entre les forces terrestres et les interventions aériennes a permis de surprendre et neutraliser plusieurs terroristes. Selon le CEM-AA, les terroristes disparaissent dans la nature après leurs forfaitures et utilisent la population comme un bouclier humain. Chose qui complique la tâche des pilotes dans les différentes opérations. Les chaines de renseignement ont été considérablement raccourcies pour permettre aux personnels navigants d’engranger plus de succès sur le terrain poursuit-il. Et d’ajouter que les plus hautes autorités du pays sont à pied d’œuvre pour renforcer la capacité opérationnelle de la troisième dimension. Cela s’explique par l’acquisition récente des 4 aéronefs de combat et plusieurs autres équipements de pointe sont attendus, s’est-il confié. Le colonel Diarra a témoigné toute sa satisfaction aux autorités du pays et à la nation malienne toute entière pour cette prouesse. Aujourd’hui la montée en puissance des FAMa ne fait plus l’ombre d’un doute a-t-il conclu. A l’atterrissage, les journalistes ont apprécié ce vol communicationnel du CEM-AA qui les a édifiés non seulement sur sa structure mais aussi sur la mission AA au sein de l’opération Maliko

 Source : Forces Armees Maliennes

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct