Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Compétition de combat sur la Boxe internationale Sanda : La 1ère édition a regroupé 91 combattants dont 33 médaillés

L’Association Maître BLO en Sanda a organisé les 5 et 6 décembre 2020, une compétition de combat sur la Boxe internationale Sanda sur le terrain de Basketball de Daoudabougou (Bamako). Première du genre, cette compétition a regroupé au total 91 combattants toutes catégories confondues parmi lesquels 33 ont eu des médailles. Cette compétition était parrainée par Siaka Hamidou TRAORE, Enseignant et Président du Mouvement National des Enseignants pour le Changement (MONEC), en présence de l’ambassadeur Cheick Sidi Diarra, ancien président de la commission nationale d’organisation du Dialogue National Inclusif (DNI), du président de l’Association Maître BLO en Sanda, Abdoulaye Sidibé et des amateurs de la Boxe.

Cette première édition de compétition de combat a regroupé au total 91 combattants dames et hommes venus de Kayes, de Koulikoro, de Sikasso, de Koutiala et du District de Bamako. Les phases éliminatoires se sont déroulées le 05 décembre 2020 entre 11 catégories (Dames et Hommes). Et les finales ont eu lieu le 06 décembre 2020 sur le terrain de basket de Daoudabougou. La finale dame, catégorie moins de 55 kg, a opposé Kadia Djiré à Alimatou Samaké. Après un combat rude, Kadia Djiré a remporté la partie. Quant à la finale « homme moins de 90 Kg », elle mettait au prise, Modibo Dembélé et Nima Dramé. Après quelques rounds, Modibo Dembélé a gagné la confrontation sous le regard curieux des amateurs de la Boxe. Les 03 premiers de chaque catégorie ont eu des médailles et chaque combattant a eu une attestation de participation. Selon le président de l’Association Maître BLO en Sanda, Abdoulaye Sidibé, 33 médailles ont été décernées aux méritants. Avant d’inviter les uns et les autres à pratiquer les arts martiaux. « Ce n’est pas la violence mais c’est un métier », a-t-il dit. Très réjoui d’être le parrain de cette compétition de combat sur la Boxe internationale Sanda, Siaka Hamidou Traoré, Président du Mouvement National des Enseignants pour le Changement (MONEC), a souhaité la pérennisation de ladite compétition. C’est une compétition que le parrain a beaucoup appréciée. Selon lui, le MONEC est une association à caractère politique et social qui est implanté partout à travers le pays. Homme politique, Siaka Hamidou Traoré a invité les membres du Conseil national de la transition (CNT) à œuvrer pour sortir le pays de la situation de crise. « Le CNT est un organe législatif, donc, les membres de ce CNT sont appelés à voter les textes pour que le pays puisse sortir de cette situation », a-t-il dit. Le parrain de la compétition, Siaka Hamidou Traoré, a invité la jeunesse de Daoudabougou à s’unir et poser des actions citoyennes. Il a l’ambition d’installer plusieurs lampadaires dans le quartier de Daoudabougou. « J’en appelle à la jeunesse et à l’ensemble de la population de Daoudabougou de se joindre à moi pour qu’ensemble on puisse travailler pour faire évoluer Daoudabougou pour contribuer à réduire l’insécurité au niveau du quartier », a conclu le pédagogue Siaka H. Traoré.

A.S

Source: Le Républicain- Mali

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct