Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Communiqué de presse de la CNAS-Faso Hèrè relatif à l’arrestation de M. Oumar Mariko, Président de SADI et ancien Secrétaire Général de l’AEEM

Tout en désapprouvant fermement l’utilisation d’un langage injurieux à l’endroit de toute personne humaine, à plus forte raison contre un haut responsable de l’Etat, le Bureau Politique National de la CNAS-Faso Hèrè (Convention Nationale pour une Afrique Solidaire) exprime sa plus vive préoccupation face à la tendance des pouvoirs publics à judiciariser les controverses et contradictions politiques entre camps opposés. L’arrestation de Monsieur Oumar Mariko, Président de SADI et ancien Secrétaire Général de l’AEEM, en est la regrettable illustration la plus récente.
La Direction Nationale du Parti de l’avant-garde militante et révolutionnaire du Peuple malien continue à croire en la capacité du Pouvoir judiciaire à résister à toute velléité d’instrumentalisation à des fins de règlement de comptes pour étouffer toutes voix discordantes, et ce, d’autant plus que des questions importantes méritent d’être posées, entre autres : a) qui a enregistré l’échange vocal ( au téléphone ou face à face) entre M. Oumar Mariko et un membre du personnel de sa radio ?, b) qui a diffusé le vocal sur les réseaux sociaux et c) l’a-t-il/elle fait à l’insu de l’ancien dirigeant du Mouvement estudiantin ou avec son consentement voire sur ses ordres ? En attendant d’avoir une réponse claire à ces questionnements, on ne saurait exclure, a priori, l’hypothèse d’une violation du droit du Président de SADI à la protection de sa vie privée et de ses communications dans un contexte personnel, professionnel ou de travail politique.
En tout état de cause, la Constitution du 12 janvier 1992 est le fruit d’une héroïque lutte du Peuple malien à laquelle l’AEEM a pris une part active qu’aucune velléité de récrire l’Histoire contemporaine du Mali ne saurait effacer. Il urge donc de rendre à M. Oumar Mariko sa liberté d’aller et venir en attendant la date du procès.
Le Mali pour tous, des chances égales pour chacun/chacune !
Bamako, le 12 décembre 2021
Pour le Bureau Politique National
Le Secrétaire Général
Soumana Tangara

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct