Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Cercle de Koutiala : IBK ouvre de nouveaux chantiers de développement

En visite de 48heures dans le cercle de Koutiala, région de Sikasso, le président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta a lancé hier jeudi 15 février deux nouveaux chantiers majeurs de développement : la  construction d’un hôpital de 2ème référence et l’aménagement de la route Koutiala-Konséguena-Konina-Fleuve Glo.

La capitale de l’or blanc est en liesse. Hommes, femmes issus de toutes les  couches socioprofessionnelles, les populations du cercle de Koutiala ont réservé un accueil chaleureux au président Ibrahim Boubacar Keïta en visite de 48 heures dans cette ville où il est né. Avec à la clé, des promesses mais des actes concrets. Dans la journée d’hier, le chef de l’Etat a lancé les travaux de deux importants chantiers de développement : la construction d’un hôpital de 2ème référence et l’aménagement de la piste rurale Koutiala-Konésguela-Konina-fleuve Glo.

Le premier chantier, à savoir l’infrastructure sanitaire est financée sur le budget national à hauteur  de 12 milliards FCFA dont 8 milliards pour la construction de l’édifice et quatre milliards FCFA pour l’équipement.  Première du genre dans un cercle, l’hôpital sera doté d’une capacité d’accueil de  250 lits extensible à 400 lits. Il sera bâti sur une superficie de 14 ha et comprendra entre autres : le service des entrées,  une banque de sang, le service des consultations externes, la pharmacie, le laboratoire, le service des urgences,le service de traumatologie, le bloc opératoire, le service de stérilisation, l’imagerie médicale et le service de réanimation, l’hospitalisation chirurgie, l’hospitalisation médecine, la pédiatrie avec hospitalisation, le service de gynéco-obstétrique, les logements d’astreinte…

« Le projet d’hôpital de Koutiala est un engagement du président de la République, Ibrahim Boubacar KEITA. Il se justifie par l’importance de plus en plus considérable de cette ville carrefour et son niveau de démographie actuel. En effet, le CSREF actuel est notoirement insuffisant pour les besoins de Koutiala », a précisé le ministre de la Santé et de l’Hygiène Publique, Pr. Samba Sow.

D’après lui, les travaux seront exécutés dans un délai contractuel de 24 mois.

En marge de la pose  de la première pierre de l’hôpital, le chef de l’Etat, Ibrahim Boubacar Keïta a remis les clefs de 42 ambulances tricycles médicalisés à repartir aux différentes aires de santé du cercle de Koutiala.

Un projet de routier de 14 milliards FCFA

Après la pose de la première pierre de l’hôpital et la remise des clefs des ambulances, ipso facto, le président Ibrahim Boubacar Keïta a pris le volant du Bulldozer pour donner le premier coup de pelle des travaux d’aménagement de la route Koutiala-Konséguena-Konina-Fleuve Glo. Long de 98km, ce nouveau chantier s’inscrit dans le cadre de l’exécution de la phase 1 du Projet d’Amélioration de l’Accessibilité Rurale (PAAR). Financé par la Banque Mondiale,  le coût de l’aménagement de la piste Koutiala-Konséga-Konina-Fleuve Glo se chiffre à plus de 885 millions FCFA. Et il vise à faciliter la circulation des personnes et de leurs biens et améliorer leur cadre de vie. « Entre le mois de juin et septembre, la plupart des pistes rurales sont impraticables à cause de leurs mauvais états. Dans la région Sikasso, cette situation enclave 74% des villages », a constaté la ministre Seynabou Diop.

Selon elle, dans un pays continental comme le Mali, il est indispensable de multiplier les infrastructures routières pour réduire le taux de pauvreté.  D’où tout l’intérêt de ce projet routier à Koutiala.

« La piste Koutiala-Konséguela-Konina-Fleuve Glo longue de 98km environ  relie le cercle de Koutiala à celui de Dioïla. Elle traverse quatre communes rurales et dessert douze villages », a précisé la ministre Seynabou Diop. D’après elle, le projet améliorera la mobilité d’une population estimée à 33.023 personnes dont 17.064 femmes. Outre le développement économique, l’aménagement de cette piste facilitera aux populations l’accès aux centres de santé.

De quoi donner une bouffée d’oxygène au maire de Koutiala et aux populations bénéficiaires.

Lassina NIANGALY

Source: Tjikan

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct