Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Bétisier

Un fossoyeur de la mémoire qui tente de tronquer la vérité historique, malmener les esprits des faibles sur les frappes militaires de Bounty, au nom d’un droit humanitaire très sélectif. La préoccupation de cet humanoïde qui est vraiment préoccupante est vraiment naze. Il serait mieux inspirer de passer son chemin avec gourdin et burin au lieu d’un découpage en règle de pratiques universellement admises. Parce que, si tu ne veux pas faire de vagues, alors ne te jette pas à l’eau. Voici votre BETISIER du jour.

Un humanitaire humanoïde
‘’La coordinatrice humanitaire par intérim, Amy Martin, est profondément préoccupée par les conséquences mortelles des opérations militaires qui mettent en danger la vie et la protection des civils, et condamne fermement la mort de plus de 20 personnes suite à une frappe aérienne militaire’’. Bizarroïde cette humanitaire humanoïde qui, à force de défendre son beefsteak, en vient à être amnésique sur la dure réalité de la disparition des ‘’beefs’’, matière première des mets qui soulagent ses crampes d’estomac, chipés par ceux qu’elle chaperonne et biberonne de toute sa singulière bienveillance. Pour se dire les ‘’gwè’’, c’est la préoccupation de cet humanoïde qui est vraiment préoccupante et naze. Des névrosés déboulent, se métastasent et virussent toute trace de l’Etat, par le seul langage universel de la terreur dont ils captent la fréquence, on les dézingue en attendant de les éradiquer, et il se trouve un virus mutant très agressif d’humanitaire qui vient remuer le couteau dans plaie, jeter de l’alcool sur des plaies non cautérisées. Diantre ! Qu’on n’y a rien à foutre qu’on dégomme une bande d’hurluberlus jihadistes ou sympathisants. C’est du pareil au même, puisqu’ils te plantent tous le poignard dans le dos. En fait, ce virus résistant réfractaire aux tests antigéniques mériterait vraiment qu’on lui serre la vis et qu’on le poursuive pour atteinte à la sécurité et la sûreté intérieure de l’Etat. A défaut, elle mériterait la même sentence que le Français Christophe Sivillon, chef du bureau de la MINUSMA à Kidal, qui avait souhaité la bienvenue aux délégations « venues du Mali et de l’étranger » lors du congrès du MNLA en 2019, expulsé illico presto par les autorités nationales. Tu viens chercher ton mangement, remplir ton garde-manger dans nos greniers vidés et tu veux tenter de fourrer ton museau dans notre vase à long col et d’étroite embouchure. C’est trop de foutaise ça. Bas les oreilles !

La crapulerie caractérisée
Notre virus humanoïde est ‘’préoccupé par les conséquences mortelles des opérations militaires qui mettent en danger la vie et la protection des civils’’. C’est la pire espèce des humanitaires. Entre les névrosés obsessionnels qui violent et marient de gré ou de force les filles et les femmes des gens, les affament en brûlant leurs récoltes, les poussent sur les routes, les privent des droits les plus élémentaires et des armées régulières soumises au droit humanitaire international, qui met la vie des civils en danger ? Entre des malades mentaux qui sèment la mort et le chaos et des armées qui se battent pour le droit à la vie, à l’épanouissement, qui met la vie des civils en danger ? Et puis, de quels civils parlons-nous ? Des civils avec des AK 47, des lance-roquettes qui posent des mines, qui assiègent des villages, donnent l’assaut contre des positions de l’armée ? Peut-être que par la magie des mots, la canaille réussira-t-elle à transformer des gibiers de potence en candides bergers en noce massacrés aveuglement par les bombes de l’Armée française. Soyons un peu sérieux même dans la crapulerie caractérisée. ‘’Eclipse’’ qui a planifié les frappes sur Bounty (à 1 km du village) est une Opération Conjointe FAMa-Barkhane-FCG5-Sahel. Depuis le lancement de cette opération, les officiers des FAMa, de Barkhane et de la Force conjointe du G5 Sahel du PC Tactique conçoivent régulièrement les travaux de planification des actions à mener sur le terrain. Spécialistes des opérations ou experts du renseignement, ces militaires mettent en commun leurs compétences et leurs expériences opérationnelles pour la réussite des missions. Les dommages collatéraux existent ; mais ces pros, non des impros, ne provoqueraient aucun quiproquo sur leurs cibles.
Autre vérité : à Bounty, que ceux qui s’aliment et aliment l’infox apportent la preuve du contraire, tout quidam qui serait mal avisé d’organiser des rassemblements festifs est enlevé par les hommes en ‘’Dragon’’ pour être dragonisé, question de lui rappeler que les mondanités sont haram !
Une étrangéité : les fêtards ont vite fait de faire disparaître les corps de ‘’leurs morts’’. Ce serait intéressant de les conserver pour les besoins de l’enquête.
Tous les noceurs de Bounty ont vu des hélicos à la place de Mirages 2000. Pourtant dans la zone on connaît bien les engins de mort.
Attention à la propagande facile.

Les jabotages des pingouins
‘’S’il est avéré que des civils aient été ciblés lors de cette attaque, cela constituerait une grave violation du droit international humanitaire qui garantit la protection des civils, du personnel et des biens humanitaires dans les conflits armés’’, cancane Amy Martin. Du n’importe quoi ! Qui a déjà vu un bidasse FAMa en même temps psychopathe jihadiste ? Les couilles molles sont de véritables mutants, se griment en civils pour exécuter leur sale besogne. Bien sûr, s’ils ne sont pas des militaires, et ils n’en sont pas un, ils sont forcément des civils. Saufs qu’un civil en arme est un ennemi et traité comme tel. Les copains de l’humanoïde humanitaire ont été traités sur la base de renseignements précis. Epicetout. ‘’Grave violation du droit international humanitaire qui garantit la protection des civils, du personnel et des biens humanitaires dans les conflits armés’’. Mon œil ! Des margoulins viennent provoquer ‘’des conflits armés’’, quand on les zigouille, des pingouins viennent jaboter des droits humanitaires. Ce n’est pas futé hein ! Et les civils, les vrais, qui sont tyrannisés où est-ce qu’on met leurs droits humanitaires ? Ou bien ils ne sont pas humains ?

‘’Comme l’a demandé la Commission Nationale de Défense des Droits de l’Homme, il est important que toute la lumière soit faite sur cet évènement’’. Mille milliards de mille sabords ! Notre virus mutant très agressif d’humanitaire se met à bavasser et à condamner ‘’fermement la mort de plus de 20 personnes suite à une frappe aérienne militaire’’. Après, elle se ravise et révise sa logique de dénonciation calomnieuse. Elle revient aux fondamentaux des humanitaires, la ritournelle des enquêtes. Dans une version très facile, on dirait que cette commère est tout bonnement zinzin.

 

Source: info-matin

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct