Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

BenbereVerif- En Guinée, les autorités ont-elles interdit le jeûne pour cause du Covid-19 ? Faux

Un faux communiqué attribué à l’Agence nationale guinéenne de sécurité sanitaire fait croire que le jeûne du mois de ramadan est interdit cette année dans ce pays frontalier du Mali. Cela, à cause de la pandémie de Covid-19. Il n’en est rien.

C’est un faux communiqué qui a eu des échos au Mali où des internautes l’ont pris très au sérieux. Certains commentaires, plus drôles, affirment: « Les voisins (guinéens) semblent trouver une échappatoire » pour ne pas observer l’un des piliers de l’islam qu’est le jeûne.

Le prétendu communiqué en question affirme qu’au vu de la « situation épidémiologique du pays » et « la situation financière qu’a engendrée le Covid-19 » en Guinée, l’Agence nationale pour la sécurité sanitaire (ANSS), « après concertation interne » avec le secrétariat général des Affaires religieuses de la Guinée et la présidence guinéenne, aurait interdit à la communauté musulmane de ce pays de jeûner cette année.

« L’ANSS n’a pas le mandat de dire aux gens de ne pas jeûner »

Le premier indice de la fausseté du document est qu’il est truffé de multiples fautes d’orthographe et de grammaire. Le fait d’écrire « secrétariat général » avec « e », de même que « vu », ou encore Guinée en minuscule laisse entendre qu’il ne s’agit pas d’un document officiel fiable.

Le deuxième indice: prendre une telle décision dans un pays à majorité musulman est invraisemblable, le jeûne étant une obligation religieuse en islam. Dans tous les autres pays, des mesures peuvent être prises pour éviter les rassemblements notamment lors des prières nocturnes, mais rien qui vise à interdire le jeûne.

Le chargé d’études au département surveillance de l’ANSS a démenti la folle rumeur chez nos confrères du site de vérification des faits guinéen https://www.africaguinee.com/articles/2021/04/10/ramadan-l-anss-n-pas-le-mandat-de-dire-aux-gens-de-ne-pas-jeuner, précisant qu’il s’agissait d’un « ancien communiqué […] travaillé dans Photoshop. » « En regardant bien, vous vous rendrez compte que le fond n’est pas assez clair. L’ANSS n’a pas le mandat de dire aux gens de ne pas jeûner », ajoute-t-il.

Conclusion: le jeûne aura bel et bien lieu en Guinée.

C’est un faux communiqué qui a eu des échos au Mali où des internautes l’ont pris très au sérieux. Certains commentaires, plus drôles, affirment: « Les voisins (guinéens) semblent trouver une échappatoire » pour ne pas observer l’un des piliers de l’islam qu’est le jeûne.

Le prétendu communiqué en question affirme qu’au vu de la « situation épidémiologique du pays » et « la situation financière qu’a engendrée le Covid-19 » en Guinée, l’Agence nationale pour la sécurité sanitaire (ANSS), « après concertation interne » avec le secrétariat général des Affaires religieuses de la Guinée et la présidence guinéenne, aurait interdit à la communauté musulmane de ce pays de jeûner cette année.

« L’ANSS n’a pas le mandat de dire aux gens de ne pas jeûner »

Le premier indice de la fausseté du document est qu’il est truffé de multiples fautes d’orthographe et de grammaire. Le fait d’écrire « secrétariat général » avec « e », de même que « vu », ou encore Guinée en minuscule laisse entendre qu’il ne s’agit pas d’un document officiel fiable.

Le deuxième indice: prendre une telle décision dans un pays à majorité musulman est invraisemblable, le jeûne étant une obligation religieuse en islam. Dans tous les autres pays, des mesures peuvent être prises pour éviter les rassemblements notamment lors des prières nocturnes, mais rien qui vise à interdire le jeûne.

Le chargé d’études au département surveillance de l’ANSS a démenti la folle rumeur chez nos confrères du site de vérification des faits guinéen https://www.africaguinee.com/articles/2021/04/10/ramadan-l-anss-n-pas-le-mandat-de-dire-aux-gens-de-ne-pas-jeuner, précisant qu’il s’agissait d’un « ancien communiqué […] travaillé dans Photoshop. » « En regardant bien, vous vous rendrez compte que le fond n’est pas assez clair. L’ANSS n’a pas le mandat de dire aux gens de ne pas jeûner », ajoute-t-il.

Conclusion: le jeûne aura bel et bien lieu en Guinée.

 

Source: Benbere

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct