Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Axe Sévaré-Bandiagara-Bankass-Koro : Des carnages de trop !

33 personnes dont des femmes et des enfants tuées ; plus d’une dizaine de blessés ; la camionnette incendiée…voilà le bilan macabre de l’attaque terroriste contre les forains du village de Songho en partance pour la foire de Bandiagara, le vendredi dernier. Cette attaque vient de grossir le lot des centaines de victimes de l’insécurité sur l’axe Sevaré-Bandiagara-Bankass-Koro dont l’utilisation est devenue, depuis 2017, un cauchemar pour tous les usagers.

Les forces du mal ont endeuillé, vendredi, le village de Songho, dans la région de Bandiagara. 33 personnes dont des femmes et des enfants ont été incendiées alors qu’elles étaient dans une camionnette en partance pour la foire hebdomadaire de Bandiagara. Cette attaque a été dénoncée par les ressortissants de Bandiagara. « C’est avec le cour meurtri que L’Association pour le Développement du Cercle (ADB ) a appris l’attaque perpétrée par des Terroristes, Bandits armés sur un véhicule transportant plusieurs forains , entre le village de Songho et la Route Nationale 15 ( RN 15) ce vendredi 3 décembre 2021, faisant plus d’une trentaine( 30 ) de morts, de nombreux disparus et blessés », a déploré l’association pour le développement de Bandiagara. Cette association, par ailleurs, interpelé les plus hautes autorités du Pays à prendre toutes les dispositions nécessaires pour protéger les populations et leurs biens.

Le gouvernement rassure les populations

Dans un communiqué, le gouvernement de la Transition du Mali a condamné, avec la dernière rigueur, l’attaque contre les forains. « Des bandits armés non identifiés, ont attaqué et incendié le camion transportant des forains à mi-chemin entre le village de songho et la route bitumée. Le bilan établi fait état de 31 morts, 17 blessés et le camion calciné. Des renforts sont actuellement déployés dans le secteur et mènent un large ratissage pour traquer les auteurs », a-t-il déploré avant de présenter ses condoléances les plus attristés aux familles endeuillées. Il a, par la suite, rassuré les populations que toutes les mesures seront prises pour arrêter et punir les auteurs de cet acte ignoble et tragique.

En plus de ce communiqué du gouvernement, le président de la Transition a décrété 3 jours de deuil national à partir d’hier, dimanche 5 décembre 2021. C’est en hommage à ces victimes de la barbarie humaine.

Des centaines de personnes tuées sur l’axe Sevaré-Bandiagara-Bankass-Koro

L’insécurité sur l’axe Sevaré-Bandiagara-Bankass-Koro a toujours été dénoncée par les ressortissants de la localité. Selon un responsable d’association, de 2017 à mars 2021, il y a eu 32 attaques terroristes au niveau du pont de Parou, entre Bandiagara et Bankass. Ces attaques concernées 36 véhicules et tricycles au cours desquelles 28 véhicules ont été incendiés. 121 personnes ont été tuées au cours de ces attaques.

Au niveau du pont de Songobia et environ, selon la même source, il y a eu 12 attaques contre 12 véhicules au mois de mars dernier. Ces attaques ont causé la mort de 39 personnes et de dégâts matériels.

Lors d’une conférence de presse animée en 2020, Hamidou Djimdé, président du mouvement Baguine SÔ a cité les différentes attaques. Elles sont, entre autres, celles contre un convoi de la brigade de la gendarmerie de Bandiagara le 24 juillet 2017, contre un bus de transport le 26 mars 2019, du poste de Mandoli le 07 mai 2019, contre les éléments de l’escadron de Bandiagara en service de sécurisation du pont de Parou le 23 juillet 2019, contre un camion le 08 août 2020, contre deux véhicules de la croix rouge le 04 septembre 2020, l’attaque contre un véhicule transportant les matériels de la SOTELMA le 11 septembre 2020, contre les FAMA en provenance de Koro le 12 septembre 2020, l’embuscade contre une mission des FAMAs en provenance de Sevaré, suivi d’une attaque du camion GRIBAYA en partance à Bankass pour la foire le 13 septembre 2020, contre un véhicule des forains en provenance de Sevaré pour Koro le 03 novembre 2020.

Les dernières attaques

En mois de novembre, les terroristes ont enlevé des véhicules de Bankass. Les passagers, près d’une centaine, pris ont en otage n’ont pas toujours bénéficié de l’élargissement. Les négociations, selon les autorités locales, sont en cours. A ces enlèvements s’ajoute le carnage des civils de Songho grossissant ainsi le nombre des victimes du terrorisme au centre du Mali, en général et au pays dogon en particulier. Les responsables d’associations ont interpelé les autorités afin qu’elles sécurisent l’axe Sévaré-Bandiagara-Bankass-Koro.

Boureima Guindo

Source: LE PAYS

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct