Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

ARTS-CINEMA : LA NATION MALIENNE REND UN VIBRANT HOMMAGE VIVANT A KARDJIGUE LAÏCO TRAORE

Afin de rendre un vibrant hommage à un grand « baobab » de la culture malienne et au plus burkinabé des Maliens qui  s’adapte à toutes les professions, , la salle de spectacle « Amadou Hampaté Bah »  a abrité le jeudi dernier  la cérémonie d’Hommage à un Pionnier des semaines régionales et des biennales artistiques, culturelles et sportives, qu’il a marquées    dans l’histoire de l’art malien. Il s’appelle tout simplement Kardigué Laïco Traoré … cette soirée d’hommage a été initié par une commission d’organisation des festivités d’hommage à   Kardjigué Laïco Traoré par   plusieurs organisations et   sociétés de communication. Elle avait pour objectif d’honorer   cet exemple à suivre  . Placée sous la haute  présidence du Pr Dioncounda Traoré, Ancien Président de la République,  elle a enregistré la présence de plusieurs personnalités, notamment le Directeur national de l’ORTM, Salif Sanogo, Hamadoun Kassogué,  collègue ainsi que les parents , amis , élèves et étudiants , tous venus apporter leur soutien à ce grand acteur.

QUI EST L’HOMME ?

Enseignant, acteur de cinéma, comédien, maître de cérémonie, animateur de télé et radio, Kardjigué Laïco Traoré selon certains  s’adapte à toutes les professions,   avec la plus grande dextérité. Il se dit être « un self made man », pour avoir forgé sa propre réputation dans les rôles qu’il joue dans les différents arts. Bon orateur, il est doté d’une pédagogie extraordinaire pour convaincre et séduire son public dans la langue de Molière qu’il manie autant que le   bamanakan  local. Contrairement à ce qu’on peut penser, il n’a pas fait de grandes études, qui puissent expliquer ou justifier sa réussite ou sa culture générale. Il est maître du premier cycle reconverti. Admis au BEPC (actuel DEF), Kardjigué Laïco n’a pas fait trop de calculs pour « s’engouffrer » dans le bateau de l’enseignement que l’Etat venait d’accoster, en offrant l’opportunité aux détenteurs du BEPC d’être enseignants par une formation accélérée. Cela avait pour but de combler le déficit d’enseignants que connaissait le système éducatif malien. C’est la profession d’enseignant de son père qui a joué un facteur déterminant sur son avenir.

Surnommé “ Monsieur Eliminé ! ” Jusque dans les rues de Bamako, et même à l’intérieur du pays par les enfants, en référence à la proclamation des résultats de l’émission “ Mini Stars ” d’Africable Télévision dont il assurait la présidence du jury, Kardjigué Laïco Traoré est demeuré un moment donné « un diable » pour les enfants. Il a fallu que les responsables de ” Tom Production ” l’informent du choc qui s’abat sur les enfants au moment des résultats, à cause du mot fétiche  ” Eliminé ! ” Pour qu’il choisisse le terme ” Ne compétit plus ! “.

Acteur multidisciplinaire, il s’impose comme un maillon important du groupe jusqu’en 1979, date de sa nomination comme Directeur du Ballet malien. Il quitte ce poste pour un stage à Angoulême en France en 1982 et se voit confier, à son retour, la Direction du Théâtre national de marionnettes et Théâtre pour enfants.

Dévoué, (…)

Alpha C. SOW 

NOUVEL HORIZON

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct