Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Annulation Hajj 2021: les pèlerins maliens entre colère et déception

Pas de pèlerinage à la Mecque pour les non résidents saoudiens cette année. L’Arabie saoudite refuse les candidats au pèlerinage vivant hors de ses frontières pour la deuxième fois consécutive. Raison évoquée par les autorités saoudiennes : la maladie à coronavirus. La nouvelle qui est tombée ce lundi au Mali a bouleversé les pèlerins mais aussi les agences de voyage. Celles-ci s’inquiètent des conséquences économiques.

 

La nouvelle a surpris beaucoup de pèlerins maliens. Partagés entre tristesse et colère, ceux-ci demandent aux autorités maliennes d’intercéder auprès de leurs homologues saoudiennes. « Nous demandons au gouvernement de discuter avec l’Arabie Saoudite pour que nous puissions aller accomplir le cinquième pilier de l’islam », dixit cette dame, candidate au pèlerinage. « Vraiment c’est désagréable, on s’attendait pas à ça. On devait informer les gens bien avant. Ça fait mal, très mal, on s’attendait pas à ça », se lamente cet autre candidat. Plus remonté, celui-là renchérit « il faut que les Saoudiens sachent que la Kaba est pour tous les musulmans ça fait la deuxième fois qu’on nous fait subir la même chose ».
A la maison du Hadj les responsables se disent stupéfaits par cette nouvelle annulation du pèlerinage. Ils estiment que les conséquences seront énormes surtout sur le plan économique. Toutefois, ils assurent que les candidats qui le souhaiteraient seront remboursés. « C’est le samedi passé que l’information de l’annulation du Hadj nous a été parvenue. Ceux qui ont payé leur argent sont libres de se faire rembourser sinon attendre l’année prochaine », a indiqué Dr Abdoul Fatah Cissé, directeur général de la maison du Hadj qui ajoute que « cette décision est une grande perte pour la maison du Hadj».

Du coté des agences de voyages, le moral est au talon. Beaucoup s’inquiètent des répercussions que cette annulation peut avoir sur leurs entreprises. C’est le cas de l’agence Faguibine voyage. Ibrahim Touré est l’un des responsables de cette agence. « ç’a un impact négatif sur l’agence mais aussi les employés. Il y a beaucoup d’agences qui seront obligés de fermer, parce que leur activité n’est que le pèlerinage. Que l’État vienne en aide, sinon tout le monde est fatigué »

C’est la deuxième année de suite que le pèlerinage est annulé pour les non résidents saoudiens. Des annulations dues à la pandémie de la Covid-19.

Source : Studio Tamani

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct