Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Accidents de la circulation routière en 2019 au Mali : 8935 cas, 8460 victimes, 663 tués et 7797 blessés

Selon les statistiques de l’Agence nationale de la sécurité routière (Anaser), il a été recensé sur nos routes en 2019, 8935 cas d’accidents faisant 8460 victimes, 663 tués et 7797 blessés. Le taux d’évolution au niveau des morts a légèrement augmenté de 8,16 %, le nombre d’accidents a régressé de 22,41 % par rapport en 2018.

Ces chiffres alarmants sur les accidents de la circulation routière ont été dévoilés, hier, par le président du conseil d’administration de l’Anaser, le contrôleur général de police Brahima Diarra lors de la 20e session du conseil d’administration.

Aux dires du PCA, les accidents de la route restent un grave problème de santé publique. « Toutes les tranches d’âge et tous les sexes sont concernés par les accidents de la voie publique. Mais la tranche d’âge la plus touchée, selon les statistiques, reste la jeunesse, c’est-à-dire celle dont l’âge est compris entre 16 et 25 ans avec une proportion de 66,40 % chez les hommes et 33,59 % chez les femmes », précisera-t-il.

En 2018, les statistiques d’accidents de la circulation routière étaient de 10 937 cas, 11 116 victimes, 613 tués et 10 503 blessés. En 2019, on a recensé sur nos routes, 8935 cas d’accidents, 8460 victimes, 663 tués et 7797 blessés. Le constat est que si le taux d’évolution au niveau des morts a légèrement augmenté de 8,16 %, le nombre d’accidents a régressé de 22,41 %.

En 2021, l’Agence nationale de la sécurité routière prévoit l’aménagement de passages piétons et de ralentisseurs de vitesse, la confection et l’implantation de panneaux pour le renforcement de la signalisation routière et la sécurité des piétons à travers l’utilisation des passerelles piétonnes. Dans cette dynamique, elle a initié avec ses partenaires une inspection générale des voies ouvertes à la circulation dans le district de Bamako et les antennes régionales de l’Anaser.

Cet ambitieux programme 2021 sera marqué par l’intensification des campagnes de communication et de sensibilisation, notamment sur la promotion du port du casque, le renforcement de la réglementation en matière de sécurité routière, la protection des piétons dans la circulation routière, la poursuite des actions de renforcement de l’éducation en matière de sécurité routière.

Issa Diallo 

Source: Mali-Online
Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct