Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

3ème congrès du SYPESCO: Adama FOMBA se retire

À la faveur du 3ème congrès ordinaire du SYPESCO (Syndicat des professeurs de l’enseignement secondaire des collectivités), tenu ce Samedi, au lycée technique de Bamako ; l’ancien secrétaire générale et porte-parole du SYPESCO M. Adama FOMBA, désormais membre de la CNT, a officiellement déclaré sa transmission du flambeau à son camarade, M. Ousmane Almoudou Touré.

 

Avec la participation des représentants, des présidents du Conseil national de la transition, du haut conseil des collectivités territoriales ; de l’Administration Territoriale et de la Fonction publique ; et celui de l’Éducation nationale. Le présent congrès était placé sous le thème de « La valorisation de la fonction enseignante en vue d’un enseignement de qualité, gage de tout développement ».

Signalons que le SY.P.E.S.CO a pour objectif, de défendre les intérêts matériels et moraux des militants de l’éducation signataires du 15 octobre 2016.

Ce congrès  a fait l’objet de la transmission officiel, du titre de secrétaire générale et porte-parole d’Adama FOMBA devenu membre de la CNT à M. Ousmane Almoudou Touré, syndicaliste.

« Nous avons transmis le flambeau au nouveau porte-parole avec honneur et dignité, en L’occurrence le camarade Ousmane Almoudou Touré » A –t-il déclaré.

L’ancien porte-parole du SYPESCO a remercié les membres de l’association pour leur confiance durant le mandat de trois ans qu’il a exercé.

M.FOMBA a souligné, que, malgré, les intimidations, les menaces, les campagnes de démoralisation ; la lutte pour l’article 39 a demeurée résistante. Selon lui, que les syndicats ont toujours fait victoire, depuis, poursuit-il la remise du poste de porte-parole au SYPESCO par les syndicats signataires du 15 octobre 2016.

Ainsi, il a indiqué que l’adoption de la loi n°2018-007-du 16 janvier 2018 portant statut du personnel enseignant de l’Enseignement secondaire, de l’Enseignement fondamental et de l’Éducation préscolaire et spéciale et son décret d’application avait entrainé une augmentation d’indice qui passe de 920 à 1060 comme indice plafond de la grille annexée pour la catégorie A ; la valorisation de l’indemnité de résidence.

Aussi, il a rappelé à ses camardes, que ces victoires ne doivent pas les faire oublier les autres activités programmés ; telles que : les séances de formation syndicale ; la mise en œuvre des points d’accords du procès-verbal de conciliation signé le 17 janvier 2017 entre le gouvernement et le SY.P.E.S.CO ….

L’ancien secrétaire générale a affirmé également, que seule, l’union des enseignants et les sacrifices des autorités, pour mettre les enseignants dans les bonnes conditions, ferons un Mali meilleur dans le plan éducatif.

Par AMINA SISSOKO

Source : Info-Matin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct