Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

20 janvier 2022 : Un chèque de plus de 2 milliards de FCFA pour les ayants droits des soldats tombés en opération pour le Mali

Hier, jeudi 20 janvier 2022, l’armée malienne a célébré de façon sobre les 61 ans de sa création. Cette fête a été célébrée à la place d’armes du 20 janvier 1961 du camp Soundjata de Kati et présidée par le président de la transition, colonel Assimi Goïta. Les moments qui ont marqué cette cérémonie sont entre autres : la pose des gerbes de fleurs au pied du monument de soldat inconnu par Assimi Goïta ; l’intervention du Ministre de la défense et des anciens combattants, colonel Sadio Camara ; la pose de la première pierre de 400 logements sociaux au camp soundjata de Kati par le président de la transition ; la remise d’un chèque de près de 2 milliards 400 millions de Fcfa pour les veuves et enfants des militaires tombés au front ; 10 médailles à titre posthume (abeilles) aux familles des soldats décédés sur le champ de l’honneur ; le défilé des différents corps de l’armée ( garde nationale, armée de terre, police nationale, gendarmerie, protection civile, douane, armée de l’air, sapeurs pompiers, eaux et forêts, les surveillants de prison, le bataillon para, etc .).

Après le dépôt des gerbes de fleurs au pied du monument de soldat inconnu, le ministre de la défense et des anciens combattants, colonel Sadio Camara, a indiqué que  cette fête  est l’occasion de rendre hommage aux anciens et à tous les dignes fils qui ont perdu la vie pour la défense nationale. Le 20 janvier commémore un acte fondamental que la République du Mali a posé pour affirmer sa souveraineté.  Selon le ministre de la défense, nous célébrons aussi aujourd’hui 61 ans de cohésion, de fierté, d’espoir et de reconnaissance de la nation pour ceux qui lui ont rendu service. Il a ajouté que cette célébration des 61 ans de l’armée intervient au moment où les FAMAS (Forces armées maliennes et de sécurité) marquent l’effectivité de leur montée en puissance. Les résultats remarquables obtenus lors des dernières semaines sur le terrain sont illustratifs. «L’armée malienne affiche désormais, sans complexe, son nouvel état d’esprit résolument tourné vers la reprise de l’initiative avec des actions novatrices, surprenant à la fois l’adversaire et les plus sceptiques», a fait savoir  le colonel Sadio Camara. Cette nouvelle, rappelle-t-il, est le fruit d’un effort sans précédent dans notre histoire. «Depuis votre nomination au poste de vice-président de la transition, chargé des questions de défense et de sécurité, vous avez impulsé le changement sur la base d’un constat simple : la refondation du Mali sera impossible sans la maîtrise de la sécurité et de la défense du pays», a-t-il dit au président de la Transition.  Avant d’ajouter avec confiance : «Notre armée progresse même si peu de gens remarquent le travail extraordinaire, discret  mais fondamental enclenché sous votre directive  visant à améliorer la gouvernance de notre système de défense et de sécurité ainsi que le respect des lois et règlements». Les actions d’équipement en faveur des FAMAS, l’amélioration des conditions de vie du personnel,  sont aussi illustratives.  « Les forces armées et de sécurité sont totalement mobilisés dès aujourd’hui sous votre leadership pour assumer les exigences impératives et immuables que sont: la défense, la préservation de l’intégrité territoriale, et la sécurisation des personnes et de leurs biens. Ces exigences constituent le fondement même du métier des armes et la raison d’être des FAMAS. Sous votre direction et en application rigoureuse de ses directives et orientations, les FAMAS ont à cœur de redevenir le creuset de l’unité, d’incarner la renaissance du civisme, et de personnifier le renouveau de la fierté citoyenne», a déclaré Sadio Camara.

A l’occasion, Assimi Goïta a procédé à  la pause de la première d’un projet colossal et ambitieux inédit dans l’histoire de l’armée, notamment la construction de 400 logements pour les militaires et paramilitaires en remplacement des logements installés appelés « Bougousoniw » au Camp Soundjata de Kati et la remise d’un chèque d’une valeur de 2. 399. 248. 800 FCFA  aux ayants droits des soldats tombés au front. «Cela prouve la cohérence dans cette restructuration et de la réforme d’une armée nationale en symbiose avec le Mali nouveau auquel nous aspironsCela est la concrétisation de votre attachement personnel maintes fois prouvé à l’amélioration des conditions de vie  et de travail des militaires et leurs familles », a fait savoir Camara. Ledit chèque a été remis au onzième groupe de paiement des soldats tombés pour la partie.  «C’est simplement de témoigner de l’engagement constant de la nation entière à leurs côtés, témoignage que leurs liens ne se limitent pas à la carrière de leurs amis ou de leurs pères. C’est aussi le témoignage que rien, même pas la mort,  ne peut casser le lien tissé entre l’armée nationale et ces familles », a-t-il dit.

En plus de ce soutien financier et matériel, Assimi a tenu à régulariser la décoration à titre posthume de 10 militaires tombés au front.

Le défilé des différents corps, qui a vu passer la garde nationale, l’armée de terre, la police nationale, la gendarmerie, la protection civile, la douane, l’armée de l’air, les sapeurs pompiers, les eaux et forêts, les surveillants de prison, le bataillon para, etc.,  a mis fin à la cérémonie.

Hadama B. FOFANA

Source: Le Républicain

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct