Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

11eme session ordinaire du conseil d’administration du centre national de promotion du volontariat : les ressources mobilisées restent très insuffisantes et les résultats ne sont pas à hauteur de souhait

Le Ministre de la Jeunesse et des Sports, chargé de l’Instruction Civique et de la Construction Citoyenne, Mossa Ag Attaher a présidé ce jeudi 04 Aout au stade 26 mars, la 11ème session ordinaire du conseil d’administration du centre national de promotion du volontariat (CNPV). Au cours de cette 11ème Session du Conseil d’Administration, les administrateurs ont examiné et adopté, outre le compte-rendu et l’état de mise en œuvre des recommandations de la 10ème session, les rapports d’activités et financier 2021 ainsi que le Plan annuel de travail et le projet de budget 2022.

En, effet, l’année 2021 a vu le Centre National de Promotion du Volontariat (CNPV) faire preuve d’engagement et de sa détermination à assurer la promotion du volontariat dans toutes les régions du Mali. La mission fondamentale du CNPV est la promotion et la gestion du volontariat national. « Si le volontariat national est une expression de la citoyenneté active, il vise aussi la mobilisation sociale et la valorisation des compétences et des ressources humaines disponibles pour la réalisation des actions de développement », précise le ministre Mossa Ag Attaher. Ainsi, en dépit de la crise sécuritaire multiforme que connait le pays et de la modestie des moyens mis à sa disposition par l’Etat, le CNPV a pu déployer, sur l’ensemble du territoire national, 750 volontaires contre 200 prévus soit un taux de mobilisation des volontaires de 375%. « Quelle performance quand on sait que seuls 100 volontaires sont pris en charge sur le budget national », dit-il.
Faut-il rappeler que, ces volontaires, dont 47% sont des femmes, ont appuyé les communautés à la base dans leur accès aux services sociaux de base, notamment dans les domaines de la santé, de l’éducation, de la relance de l’économie locale, de la Gouvernance locale, de la consolidation de la paix et du renforcement de la cohésion sociale. En somme, sur les 20 activités prévues, dix-huit (18) ont été réalisées et deux (02) en cours de réalisation, soit un taux d’exécution physique des activités de 90 %. N’eut été le caractère continuel des deux activités en cours de réalisation (à savoir l’évaluation des besoins de formation du personnel et la mobilisation des ressources additionnelles, le CNPV aurait atteint un taux de réalisation de 100%.En ce qui concerne l’exécution financière, le CNPV a pu mobiliser au cours de l’année 2021 la somme de 451 315 092 FCFA dont 174 599 705 FCFA au titre de la subvention de l’Etat et 276 715 387 FCFA au titre des partenariats. Ce montant a été exécuté à hauteur de 100% pour les ressources propres et des partenaires et 99,96% de la subvention de l’Etat, soit un taux global de 99,98%. Cette année 2022, le budget du CNPV est équilibré en recettes et en dépenses à 437 000 000 FCFA avec une contribution de l’Etat de 212 204 000 FCFA qui représente 48, 56%.Cependant, pour le ministre Attaher, les ressources mobilisées par le CNPV dans le cadre de ses partenariats restent très insuffisantes par rapport à ses ambitions de soutenir la volonté des plus hautes autorités à faire du volontariat le socle du développement civique et citoyen au Mali. « Même si ses efforts de mobilisation des ressources additionnelles de l’Etat sont appuyés par nous les administrateurs, force est de reconnaitre que les résultats ne sont pas à hauteur de souhait», avance le ministre des sports. C’est pourquoi, selon lui, le CNPV s’emploie d’année en année à obtenir une augmentation des ressources en provenance de l’Etat.

Kossa Maïga

Source: Canard déchaîné

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct