Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Visite du Premier ministre à Kayes : que d’évènements heureux !

Au lendemain de l’inauguration du 2è Pont de Kayes, le chef du gouvernement a remis plus de 2.700 tonnes d’aliment bétail à certains cercles de la région

Le Premier ministre Moctar Ouane a effectué du 26 au 28 février une visite mémorable et pleine d’espérances dans la Région de Kayes. La dernière étape de cette tournée a été marquée par l’opération de distribution gratuite de 2.720 tonnes d’aliment bétail destinées aux Cercles de Kayes (600), Diéma (720), Nioro (820) et Yélimané (600). La pandémie de la Covid-19 est intervenue au Mali dans un contexte déjà difficile en matière d’alimentation, caractérisé par une crise sécuritaire persistante au Sahel occidental, au nord et au centre. À ces difficultés, s’ajoute un déficit pluviométrique ayant engendré une baisse de la production fourragère dans la bande sahélienne du pays. On déplore aussi les attaques des déprédateurs de cultures notamment dans les Cercles de Yélimané, Diéma et Nioro du Sahel.

« C’est pourquoi, le Commissariat à la sécurité alimentaire propose au gouvernement cette opération afin d’apporter une réponse adéquate à la problématique majeure d’alimentation d’appoint du bétail pour soulager les braves pasteurs et les agropasteurs du Sahel occidental, martyrs à la fois de la sécheresse et des conséquences de la Covid-19.
Ce programme porte globalement sur la distribution de 16.000 tonnes d’aliment bétail répartis entre toutes les régions de notre pays. Il faut noter que cette opération est financée exclusivement par le budget national », a expliqué le ministre-commissaire à la Sécurité alimentaire, Redouwane Ag Mohamed Ali.

Il a annoncé que ce programme spécial sera renforcé dans les mois à venir par des activités d’atténuation des difficultés alimentaires et nutritionnelles auprès des couches vulnérables au titre du Plan national de réponses 2021. Dans ce cadre classique, le Commissariat apportera cette année une assistance alimentaire gratuite à 105.000 personnes avec près de 3.000 tonnes de céréales dans la Région de Kayes.

«Cette opération est la vôtre. Vous avez voulu qu’une réponse concrète soit apportée pour atténuer les difficultés de nos éleveurs de la 1ère Région vivant les affres de la sécheresse, des aléas du climat et l’impact de la Covid-19. Grâce à votre détermination, cela est une réalité. Et nul doute qu’avec cette détermination qui vous habite, vous saurez faire partager votre sens aigu des priorités gouvernementales arrêtées au moment où vous venez de décliner le Plan d’action de votre gouvernement, adopté par les membres du Conseil national de Transition », a dit le ministre-commissaire Redouwane Ag Mohamed Ali, en s’adressant au Premier ministre.

Auparavant, le gouverneur de la Région de Kayes, le colonel Moussa Soumaré, avait exprimé toute sa satisfaction pour cette visite marquée par l’inauguration du second pont dans la Commune de Liberté Dembaya, et la distribution gratuite d’aliment bétail. La présence du PM a suscité de l’espoir chez l’ensemble des populations de sa région qui aspire à une vie meilleure, à plus de développement.
«Je suis réellement un maire heureux et comblé par votre séjour et l’ensemble des membres du gouvernement qui vous accompagne. Je suis ému parce que de samedi à aujourd’hui, que d’évènements heureux dans la ville et le Cercle de Kayes ! L’aliment bétail que vous allez remettre symboliquement à moi et à mes collègues maires, ici présents, est d’une importance capitale.

La biomasse dans le cercle est non seulement sous la pression du cheptel intérieur mais de celui de nos voisins mauritaniens aussi, compte tenu de la Covid-19. Ce geste va apporter un soulagement significatif à l’ensemble des éleveurs du cercle et de la région», a commenté le maire de la Commune urbaine de Kayes, Adama Guindo. Il a rappelé que l’année dernière, le Cercle de Kayes a reçu 90 tonnes d’aliment bétail contre 600 tonnes, cette année, pour le même cercle, soit 6 fois plus.

« C’est pour vraiment encore magnifier l’effort du gouvernement à travers ce geste ô combien important. Je voudrais, par ailleurs, également féliciter et remercier le Commissariat à la sécurité alimentaire et l’ensemble du gouvernement. L’année dernière, uniquement la ville de Kayes a reçu 1.100 tonnes qui ont été partagées sans anicroche», a déclaré le maire de la Commune urbaine de Kayes, en souhaitant la perpétuation de ces actes. Avant de souhaiter plein succès à la Transition, Adama Guindo a présenté une doléance relative à l’élargissement de ces actes à l’ensemble des communes du Cercle de Kayes. Il a aussi demandé au Premier ministre d’être présent dans la Cité des rails le jour où le train va siffler à nouveau et de façon ininterrompue.

Après avoir présidé cette cérémonie de remise de vivres, le Premier ministre Moctar Ouane, a visité l’Abattoir frigorifique de Kayes géré par « Laham Industries » et le Fort de Médine dans la Commune de Hawa Dembaya. Le chef du gouvernement a aussi rencontré la presse pour lui exprimer sa satisfaction par rapport à la couverture médiatique de sa tournée.
Fait marquant de cette visite, le Premier ministre s’est offert un souvenir d’enfance, en se rendant au Groupe scolaire Khasso A qui l’avait accueilli. Moctar Ouane s’est levé tôt le matin pour rentrer dans sa classe, il s’est assis à la même place qu’il avait occupé il y a plus de 50 ans. Actuellement, ce groupe scolaire a été scindé en deux (Khasso A et Khasso C).

Bandé Moussa SISSOKO
Amap-Kayes

Source: L’Essor

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct