Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Visite de Joseph Kabila à Lubumbashi ternie par un incident

Le siège d’un parti politique proche de l’opposant Moise Katumbi a été vandalisé à Lubumbashi en pleine visite du président Joseph Kabila. Pour les responsables du PND, aucun doute, cette attaque vient du camp Kabila.

“Cela n’est pas fait au hasard” (un habitant de Lubumbashi)

Le président de la République démocratique du Congo, Joseph Kabila est arrivé à Lubumbashi pour inaugurer plusieurs bâtiments nouvellement construits dans le chef-lieu du Haut-Katanga, dans le Sud-est de la RDC. Or le même jour de son arrivée, dans la nuit, le siège du PND, Parti national pour le développement et la démocratie proche de Moïse Katumbi a été attaqué et l’effigie de ce dernier brûlée.

Plusieurs inaugurations

Arrivé à Lubumbashi jeudi (31.05.), le président Joseph Kabila a commencé vendredi une série d’inaugurations. La pose de la première pierre pour la construction d’un port sec à Kasumbalesa, cité frontalière avec la Zambie, le nouveau bâtiment de la BCC et le samedi (02.06.), trois nouveaux bâtiments : celui du gouvernorat de la province du Haut Katanga, celui de l’Hypnose l’un des plus beaux et grands bâtiments de Lubumbashi et celui de l’institut national pour la préparation professionnelle (INPP).

Le siège du PND attaqué

Jeudi tard dans la nuit, le siège du parti national pour la démocratie et le développement (PND) dont le promoteur est Salomon Idi Kalunda, bras droit de l’opposant Moise Katumbi a été vandalisé. Christian Momath, Secrétaire général de ce parti politique, regrette les faits : “Vers 1H du matin, le siège du parti a été vandalisé par des hommes en armes et des jeunes portant des T shirt avec l’effigie du président Joseph Kabila”, raconte-t-il.

D’après son témoignage, les assaillants “ont tenté de défoncer la barrière protégeant le siège du parti mais sans succès. Et ils ont fini par se rabattre sur l’effigie de notre modèle de développement Moise Katumbi mais donc ils ont mis le feu au mur et à la barrière. Mettre le feu pour essayer d’effacer l’effigie de Moise Katumbi, c’est une erreur. Moise Katumbi n’est pas physiquement sur le mur. Moise Katumbi est dans le coeur de tout un chacun de nous, de chaque Congolais.”

Le camp Kabila accusé

Un habitant de Lubumbashi rencontré sur les lieux, dénonce une intolérance politique. “Cela n’est pas fait au hasard !” croit-il avant de poursuivre, que “c’était pour effacer cette image sachant que cet endroit est stratégique et qu’ils vont y passer. Alors pour que les officiels ainsi que les invités du Chef de l’Etat ne puissent pas voir la photo, ils y ont mis le feu.”

Le PND est un parti membre de la plateforme “Ensemble pour le développement” lancé il y a peu par Moise Katumbi, candidat à la prochaine élection présidentielle et vivant en exil.

Deutsche Welle

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct