Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Visite aux personnalités: le diviseur qui rassemble

Fédérer les générations autour du projet Mali-Kura, à travers un échantillon de personnalités disparues qui ont marqué l’histoire du pays, telle était l’ambition expurgée de toute consonance politicienne de la part du Premier ministre Choguel Kokalla MAIGA, ce dimanche 1er mai 2022, jour de fête de ramadan qui s’était rendu chez certaines d’entre elles. Par cette action, celui qui est qualifié de clivant par ses détracteurs, pose un acte inédit de rassemblement au tour du projet Mali Kura.

 

Il s’agissait pour l’homme qui a fait de la réconciliation entre les Maliens une constante de son action politique de jeter une passerelle entre toutes les générations de leaders, patriotes et hommes d’État qui œuvrent pour bâtir cette République et porter haut le drapeau du Mali. Ainsi s’est-il successivement rendu chez les descendants des dirigeants du Parti de la solidarité et du progrès (PSP), dans la grande famille Daba KEÏTA et chez la veuve de feu le Président Modibo KEITA, dans les familles de feu Mamadou Konate, d’Abdoul Karim CAMARA, dit Cabral et chez les veuves des Présidents Moussa Traoré, Amadou Toumani TOURE et Ibrahim Boubacar KEÏTA ainsi que celle de feu Soumaila CISSÉ.

La touche symbolique de l’Aïd El Fitr s’inscrit pour le Chef du Gouvernement dans le cadre de la réconciliation, du rassemblement et de la construction de l’union sacrée des Maliennes et des Maliens afin de poser le jalon du Mali Kura.

« Pour nous autorités de la Transition, chaque Malien compte. Nous devons nous servir de leur parcours pour réconcilier les Maliens, en nous servant de ce qu’ils ont fait de positif. Leurs œuvres doivent être enseigné dans nos écoles » dira Choguel Kokalla Maïga pour expliquer les raisons de ces visites.

Parce que le Mali est notre héritage commun, le bien le plus précieux dont nous avons en charge pour les générations futures, le Premier ministre est persuadé que nul ne doit être oublié ni héros ni martyrs pour renforcer les fondements du Mali-Kura et pour rendre irréversible la refondation.

Dans l’interview qu’il a donnée, Choguel se défend de toute arrière-pensée politique. Cette action, qui laisse sans voix ses détracteurs, a été fortement appréciée même dans les cénacles qui le qualifient de ne pas être rassembleur.

Les hôtes ont salué cette initiative, encouragée par le président de la Transition, le Colonel Assimi GOÏTA qui peut contribuer à consolider la refondation du Mali.

En ce jour de l’Aïd El Fitr,  les descendants de feu Président Modibo KEÏTA qui ont témoigné que de 1968, c’est la première fois qu’une autorité franchisse le seuil de leur famille.

Le Premier ministre, Choguel Kokalla MAÏGA a décidé de poursuivre cette initiative en direction d’autres personnalités qui marqué la glorieuse histoire de notre pays.

PAR AMINA SISSOKO

Source : Info-Matin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct