Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Ventes des pommes terres et des oignons: Vers une consommation de production malienne avec une stabilité de prix

Depuis près de deux ans, les pommes de terre et des oignons venant du Maroc, du Sénégal et d’autres pays se font, aujourd’hui, très rare sur le marché. Grâce au travail battu par notre gouvernement et certains opérateurs économiques qui ont réalisé des unités de stockage, de conservation et de commercialisation de la pomme de terre pour le compte du groupement interprofessionnel de la filiation de ce produit. Ce gigantesque travail a permis aux producteurs de conserver les pommes tout au long de l’année. Ce qui a fait que nos produits n’ont pas connu beaucoup d’augmentation sur le prix et elles étaient disponibles sur le marché durant toute l’année.
Consommée depuis des siècles, la pomme de terre est rapidement devenue l’un des légumes préférés des Maliens. Elle se prête à tous types de cuissons et de recettes, qui facilitent son intégration dans votre alimentation quotidienne. Et ne vous en privez surtout pas, selon un expert en alimentation, c’est un véritable concentré d’énergie et de vitamines !


Une pomme de terre pèse entre 80 et 320 grammes selon le calibrage. La couleur de la peau et de la chair varie du jaune pâle au violet en passant par le rose. Plus ou moins grosse, la pomme de terre possède une pulpe aux textures différentes selon les variétés. D’un apport calorique modéré, la pomme de terre est très riche en glucides. Elle apporte également des vitamines et des nutriments. C’est une véritable source d’énergie en hiver. La pomme de terre se consomme exclusivement cuite. Elle se prête à de nombreuses préparations gourmandes, poêlées, vapeur, en purée, au four ou en potage. Il existe plus de 150 variétés de pommes de terre différentes.

Selon les experts, voici quelques bienfaits de pommes de terre : la pomme de terre contient de l’amidon, un glucide complexe. Une fraction de cet amidon est de l’amidon résistant. Tout comme les fibres alimentaires, l’amidon résistant n’est pas digéré par les enzymes intestinaux humains et n’est pas absorbé par l’intestin grêle. Certains chercheurs estiment que l’amidon résistant pourrait contribuer à réduire le risque de cancer du côlon. Cependant, des résultats contradictoires obtenus chez l’animal ne permettent pas de conclure en un effet protecteur de l’amidon résistant contre la formation de tumeurs au côlon. L’amidon résistant aurait aussi des effets bénéfiques sur les lipides sanguins.
La pomme de terre est une intéressante source de fibres. Ainsi, une pomme de terre cuite au four fournit environ 10 % des apports quotidiens recommandés en fibres pour les adultes de 19 ans à 50 ans. Les fibres alimentaires, retrouvées seulement dans les végétaux, regroupent un ensemble de substances qui ne sont pas digérées par l’organisme. En plus de prévenir la constipation et de diminuer le risque de cancer du côlon, une alimentation riche en fibres peut contribuer à la prévention des maladies cardiovasculaires, ainsi qu’au contrôle du diabète de type 2 et de l’appétit. La pomme de terre cuite au four avec la pelure est une bonne source de potassium, tandis que la pomme de terre cuite au four sans la pelure en est une source. Le potassium intervient dans la contraction cardiaque et musculaire, la transmission du message nerveux et la sécrétion de l’acide gastrique.
Les différentes pommes de terre vendues dans notre pays viennent du Maroc, du Sénégal et d’autres pays. Au Mali, la région de Sikasso est la plus grande productrice de pomme de terre. A cela il faut ajouter les régions de Ségou (Niono) et Koulikoro (Kati). La politique de conservation de ce produit a suffisamment fait une diminution sur son prix. Et du coût la pomme de terre malienne est consommable à tout moment et par tout le monde avec un prix abordable. Le prix actuel de la pomme de terre sur le marché est de 400f cfa le kilo. Pendant la période froide et chaude, le prix de la pomme de terre se variait entre 175 à 275f cfa le kilo.
Les oignons sont, aujourd’hui, les produits les plus disponibles dans nos marchés avec un prix très abordable par rapport à la pomme de terre. Les oignons vendus sur le marché viennent généralement du Mali et très souvent du Sénégal, du Maroc et ailleurs. Aujourd’hui, on peut dire que le Mali a atteint son autosuffisance aliment en oignons. Près que toutes les régions du pays cultivent de l’oignon. Parmi les régions productrice des oignons, on citer entre autres : les régions de Ségou, Mopti, Tombouctou et Gao. Le prix actuel des oignons sur la place de Niono à Bamako varie selon la nature des oignons. Les petits oignons coûtent 225f cfa le kilo et les gros oignons 175f cfa le kilo. Pendant les périodes froide et chaude, ces oignons ont coûté respectivement entre 125 à 175f cfa le kilo. Aux dires d’une ménagère que nous avons tendu notre micro, tout en gardant l’anonymat, elle a fait savoir que le prix des oignons sur le marché est abordable. Elle a poursuivi en a ajoutant qu’au paravent pendant l’hivernage, les prix des oignons ’étaient excessifs et ce qui faisait qu’ils n’étaient pas à la portée toutes les femmes. Pour finir, notre interlocuteur a sollicité le soutien de l’Etat en faveur des producteurs des poignons pour que désormais les prix de ce produit ne reconnaîtraient pas une variation dans le sens de l’augmentation.

Mamadou DOLO
[email protected]

Source: Infosept

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct