Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Un peulh sans troupeau : Housséyni Amion Guindo parle de son enfance et son parcours politique

’Un peulh sans troupeau’’, c’est le titre d’un livre de 150 pages écrit par l’homme politique, président de la CODEM, ancien patron des départements de l’éducation nationale et de la jeunesse et des sports. Dans cet ouvrage, Housséyni Amion Guindo, né le 21 avril 1970 à Badiagara d’un père Dogon et d’une mère peulh, retrace son parcours depuis l’école primaire jusqu’à la vie politique. Un témoignage pathétique qui doit inspirer la génération actuelle. Edité par la maison MAAYA Racines Africaines de Yaya Traoré, le livre a été dédicacé à la Maison de la Presse, le 29 septembre 2018, en présence de ses collaborateurs, amis et parents.

Le livre est un vecteur de la connaissance et nul ne peut épuiser la connaissance, c’est plutôt la connaissance qui nous épuise. Pour l’auteur, en tant qu’homme politique et public, il était bon d’écrire pour se présenter, se faire connaître par la jeunesse actuelle et faire vivre ses aventures d’enfance, estudiantines et politiques, mais aussi faire vivre le milieu dogon par les autres. Telles ont été les motivations réelles de cet ouvrage qu’il dédie à toute la jeunesse malienne.

Dans son chapitre I, Poulo parle de son royaume d’enfance à Bamba, village situé dans le cercle de Koro, région de Mopti. Il retrace ses difficultés de l’école primaire avec 8 km de marche par jour pour se rendre dans une école que chacun avait l’obligation de fréquenter, faite en banco.

Selon l’auteur, pour un enfant de 7 ans, cela n’était pas facile. Enfant dogon, rattaché à sa culture, il parle de la cohabitation entre peulhs et dogon, deux peuples qui vivaient paisiblement. « Il n y a jamais eu de problème de cohabitation entre ces deux ethnies qui vivent ensemble depuis des siècles », commente-t-il. Outre son enfance dans le milieu dogon, l’auteur parle de son parcours estudiantin jusqu’à la fin de ses études et surtout de ses problèmes d’intégration à la fonction publique. Aujourd’hui chef de parti politique, il retrace cette aventure dans la troisième partie de son ouvrage quand il était à Sikasso, promoteur d’un lycée. Selon l’éditeur, Yaya Traoré, cette œuvre doit être lue et comprise par la génération actuelle.

Drissa Togola

Source: lechallenger

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct