Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Twitttoscopie : Arafat Dj un jour, Arafat Dj toujours !

L’artiste Dj Arafat a trouvé la mort dans un accident survenu dans la nuit de dimanche à lundi. Un coup dur pour la Côte d’Ivoire et l’Afrique toute entière qui ne cessent de le pleurer.

Un accident de moto dans la nuit du 11 au 12 août a coûté la vie à Ange Didier Huon alias « DJ Arafat ». Le choc, dont la vidéo circule dans les groupes WhatsApp, a été violent. Les badauds sont accourus de partout et la victime a été rapidement identifiée, car Arafat et sa moto sont tout sauf inconnus au bataillon. Les secours, appelés, sont arrivés presque 1 heure après, et l’artiste a été transporté aux urgences. Hélas, mauvaise nouvelle pour ses millions de fans qui finiront par apprendre le lendemain, 12 août, que leur artiste a succombé. L’émotion est générale. La toile inondée de messages pleins d’une douleur profonde.

Prière intensive

Lui et la femme dont il a percuté la voiture – une journaliste de Radio Côte d’Ivoire – étaient dans un état critique, lorsque des messages de soutien ont afflué de partout pour leur souhaiter un prompt rétablissement.

L’annonce de sa mort

Pendant que l’espoir planait encore, le ministre ivoirien de la Culture et de la Francophonie, Maurice Bandama et plusieurs autres sources officielles, ont annoncé que l’artiste était décédé. Une nouvelle reprise automatiquement par les médias.

Les sceptiques

Beaucoup ont eu du mal à croire que la nouvelle de la disparition de l’artiste était fondée. Une ruée de fans, en un temps record, s’est dirigée vers la polyclinique des Deux plateaux où l’artiste était hospitalisé, pour le réclamer.

Les inconsolables

Les hommages se succèdent. On se rend compte de l’influence de l’artiste. Les messages sont empreints d’émotion et prouvent à quel point le jeune artiste, parti à l’âge de 33 ans, a marqué sa génération. La radiotélévision ivoirienne lui consacre un temps d’antenne à partir de 18 heures. Des artistes, animateurs et personnalités d’autres domaines lui ont rendu à tour de rôle un vibrant hommage.

Une icône de la jeunesse !

Le président la République de Côte d’Ivoire, Alassane Dramane Ouattara, a également réagi à travers un message dans lequel il a présenté Arafat comme une icône de la jeunesse et un ambassadeur de la musique et de la culture ivoirienne. D’autres personnalités, comme le ministre Ahmed Bakayoko, ont également réagi.

Il part tout comme son ami Jonathan, également mort dans un accident de moto et auquel il avait dédié une chanson intitulée « Jonathan » : son premier gros succès d’ailleurs. L’accident a eu lieu à Angré 7eme tranche (dans le quartier de Cocodi), pas loin de l’ambassade de la Chine en Côte d’Ivoire. L’artiste appelait ses fans « la chine populaire » pour montrer à quel point ceux-ci étaient nombreux.

Si Stéphane Hamidou Doukouré, alias « Douk Saga », est le créateur du Coupé Décalé, Arafat Dj n’en demeure pas moins celui qui a rendu à cette musique ivoirienne ses lettres de noblesse. Il a fait danser le monde entier et a fièrement porté le drapeau ivoirien au-delà des frontières du pays. L’artiste, en plus de 15 ans de carrière, s’est imposé comme une légende de la musique africaine. Officier de l’ordre du mérite culturel ivoirien, le Yorobo, le Zeus, le Commandant Zabra ou encore Sao Tao le dictateur, c’est comme vous voulez, restera à jamais l’une des figures les plus influentes de la musique africaine. Arafat un jour, Arafat toujours.

Repose en paix l’artiste !

benbere
Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct