Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Tiébilé Dramé sur l’accord politique : « Il n’est plus question de pilotage à vue »

Pour le président du PARENA, Tiébilé Drémé, la signature de l’accord politique pour la formation du gouvernement Dr Boubou Cissé met fin au « pilotage à vue ».

« Il n’est plus question de pilotage à vue », a déclaré d’emblée Tiébilé Dramé à la sortie, ce jeudi 2 mai 2019, de la signature de l’accord politique de formation du gouvernement de mission requis par le Président de la République IBK. « Les balises, c’est l’accord politique, et les axes qui sont indiqués là-dans clairement, qui seront la base du gouvernement qui sera mis en place. Il y aura un dialogue nation inclusif, qui n’occultera aucun problème du pays », dira-t-il.

Tiébilé Dramé garde espoir qu’il y a l’engagement que les conclusions de ce dialogue national seront mises en œuvre. « Nous allons ensemble conduire les réformes politiques et institutionnelles, précise-t-il, dont ce pays a besoin pour conforter la démocratie, pour conforter la république. Je crois que nous avons ici les conditions de grands pas en avant pour notre pays. Ensemble, nous allons nous pencher sur l’Accord pour la Paix et la Réconciliation nationale, sur son indispensable appropriation par les Maliens. Nous allons nous pencher sur la situation au Centre du pays ».

Parlant d’éventuel divorce consommé au sein de la Force de Sauvegarde de la Démocratie (FSD), le président du PARENA recadre : « Nous parlons aujourd’hui de rassemblement, d’union nationale, d’union sacrée. Divorce avec le FSD, pas du tout. Pas de divorce avec le FSD, nous sommes membres du FSD, ce n’est pas un divorce ».

Aussi a-t-il expliqué : « Vous savez, quand on a travaillé ensemble, quand on s’est battu ensemble pendant des années, nous avons fait en sorte que la démocratie malienne ne sombre pas, ces liens ne peuvent pas se rompre en un jour. Non. Au contraire, nous allons continuer à travailler ensemble ».

Cas Soumaïla Cissé

Sur la position du président du FSD, Tiébilé Dramé a martelé que Soumaïla Cissé ‘’est le leader du FSD, président du FSD’’. De ce point de vue-là, estime le leader du parti du Bélier blanc, c’est extrêmement important que les forces vives qui se sont engagées aujourd’hui gardent le contact avec le FSD.

Mariam DOUMBIA

Icimali

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct