Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Sortie de crise : Le haut conseil des maliens de l’extérieur s’implique

Une délégation du Haut conseil des Maliens de l’extérieur, conduite par son président Habib Sylla, a rencontré hier à la Primature le Premier ministre, Dr Boubou Cissé, pour échanger avec lui sur les solutions de sortie de crise sociopolitique que traverse le pays.

Dans son rôle d’organe consultatif, le Haut conseil des Maliens de l’extérieur n’a pas voulu rester en marge de crise très difficile pour le Mali. Après avoir écouté les 77 cellules et conseils de base des Maliens de l’extérieur, le Haut conseil s’est engagé dans la médiation entre les protagonistes de la crise. C’est dans ce cadre qu’il a été reçu par le chef du gouvernement.

Aux termes de l’audience, le président du Haut conseil des Maliens de l’extérieur a soutenu que sa délégation s’est entretenue avec un Premier ministre disponible dans la recherche de solutions à la crise. «Nous avons trouvé un Premier ministre qui est disposé pour la cohésion, la réconciliation des acteurs politiques sur lesquels nous comptons beaucoup par rapport à leur maturité politique, leur foi aussi en ce pays», a confié Habib Sylla.

Il ajoutera que le chef du gouvernement a rassuré que le président de la République est dans la même disposition. Aussi, les visiteurs du jour se sont engagés à aller vers les autres parties, notamment le M5-RFP, pour avoir une issue favorable à la crise sociopolitique qui perdure. «Je crois que c’est par là que passent le développement et surtout le bien-être de l’ensemble du peuple malien», a-t-il estimé.

Tout en remerciant la médiation des chefs d’État de la CEDEAO, Habib Sylla a tout de même estimé que ce problème pouvait être réglé entre Maliens et le Haut conseil entend faire des propositions dans ce sens. «Nous proposons que le président de la République essaye de prendre des décisions politiques importantes pour que les autres puissent adhérer à ces propositions», a-t-il préconisé. Cette initiative déjà enclenchée par le chef de l’État, a-t-il dit, doit s’intensifier avec plus d’ouverture, de communication et de rencontres entre les différents acteurs.

«Si les deux parties, le président de la République en tête, se parlent, je pense qu’elles peuvent trouver des solutions», a affirmé le président du Haut conseil des Maliens de l’extérieur, rappelant que la réconciliation nationale a toujours fait la force du Mali.

Oumar DIAKITÉ

Source: Journal l’Essor-Mali

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct