Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Rentrée scolaire : 250 écoles rouvrent sur 800

Les écoles fermées sur l’ensemble du territoire peinent à rouvrir. Pour l’année scolaire 2018-2019 les autorités disent prendre des dispositions pour la réouverture de ces classes. Sur les 800 écoles formées, 250 ont pu rouvrir, soit un taux de 37% des objectifs. Ces écoles se trouvent pour la plupart au Nord et au Centre du pays. Cette situation serait due à l’insécurité et au manque d’enseignants dans la zone.

800 écoles étaient fermées dans les régions du Nord et Centre du pays. La région de Mopti qui enregistrait le plus grand nombre d’établissements scolaires fermés, a pu rouvrir seulement 37% d’entre eux pour l’année scolaire 2018-2019, soit plus de 250 sur les 700 écoles fermées.
Cette réouverture ses classes a été rendue possible grâce à l’accompagnement des communautés. Ces chiffres pourraient s’améliorer au fur et à mesure durant l’année scolaire, comme l’explique Amadou Degueni, directeur de l’Académie d’enseignement de Mopti qui annonce que « 121 écoles étaient ciblées pour être rouvertes pour la rentrée scolaire 2018-2019 dans la région. Seulement 45 ont pu rouvrir. « Ces réouvertures vont se poursuivre d’ici la fin de l’année scolaire », a-t-il précisé.
Dans la région de Kidal, au Nord du pays, c’est seulement à Kidal ville et à Tessalit que l’année scolaire a pu débuter. A cette situation, s’ajoute le manque d’enseignants dans la région à cause de l’insécurité.
Selon cet habitant de Kidal sous couvert d’anonymat, « la reprise des classes s’est faite timidement. Outre les écoles fermées à cause de l’insécurité, il manque des enseignants ».
Par ailleurs, des chiffres donnés par l’Unicef, estiment que la crise sécuritaire du pays, prive plus de 2 millions d’enfants d’éducation dans le pays.

Studio tamani

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct