Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

RDC: Lambert Mende a brièvement été interpellé à Kinshasa

En République démocratique du Congo (RDC), Lambert Mende, ancien porte-parole du gouvernement sous la présidence Kabila, député élu et candidat au poste de gouverneur du Sankuru, a été brièvement interpellé chez lui, dimanche. Il a, depuis, été ramené chez lui. En toile de fond, la découverte d’un diamant de 87 carats.

C’est sa famille qui a rapidement averti la presse internationale : l’ancien ministre de la Communication malmené et arrêté avec ses gardes du corps chez lui à domicile, dimanche 19 mai, à Kinshasa.

L’affaire fait très vite du bruit. Sa femme se dit très choquée et évoque l’immunité parlementaire de son mari. Du côté de la présidence, du gouvernement, comme des services de sécurité, on assure, dans les premières minutes, ne rien savoir de ce dossier.

Mais peu à peu, les langues se délient. Un groupe de creuseurs du Sankuru, la province natale de Lambert Mende, lui avait ramené un diamant de 87 carats. L’ancien ministre est alors revenu à Kinshasa avec les creuseurs et ce beau diamant. Il assure avoir été un simple intermédiaire et avoir cherché à assister ses administrés pour préserver leurs intérêts.

Selon lui, le ministre intérimaire de l’Intérieur Basile Olongo aurait réclamé que le diamant lui soit remis. Pour l’ancien porte-parole, il s’agit là d’un règlement de comptes avec Basile Olongo puisque leurs partis, dit-il, sont rivaux dans le Sankuru. Il promet des poursuites.

J’entends donner des suites politiques et judiciaires à ce que je considère comme un abus de pouvoir.

RFI

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct