Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Programme de réhabilitation du patrimoine et de sauvegarde des manuscrits anciens du Mali : l’Unesco et le gouvernement du Mali organisent une rencontre internationale pour faire le point

Depuis 2013, période à laquelle la crise la crise malienne était à son apogée, l’Unesco, l’Union européenne la Minusma et d’autres partenaires se sont mobilisés pour aider le Mali à sauvegarder son patrimoine culturel dans toutes ses composantes.

Manuscrits patrimoine culturel unesco tombouctou

Cela, à travers un programme appelé “Programme de réhabilitation du patrimoine culturel et de sauvegarde des manuscrits anciens du Mali. Après 4 ans de mise en œuvre, le Bureau de l’Unesco du Mali en partenariat avec le gouvernement du Mali, a décidé d’organiser, les 14 et 15 mars prochains à Bamako, une conférence internationale sur les enjeux et défis liés à la protection du patrimoine culturel en zone de conflit.

Le programme de cette rencontre internationale sur le patrimoine culturel malien a été présenté le vendredi 10 mars, au cours d’un point de presse animé par le secrétaire général du ministère de la Culture. C’était dans la salle de conférence du département en présence des représentants de l’Unesco, de la coopération Suisse au Mali, de la Minusma et de l’Union européenne.

L’objectif de cette conférence internationale, a indiqué le représentant du Bureau Unesco de Bamako, est de restituer les résultats du programme de réhabilitation du patrimoine culturel et de sauvegarde des manuscrits anciens du Mali afin d’évaluer les impacts et de dégager les perspectives dans le but d’éclairer les stratégies publiques et d’inspirer les actions de la gestion durable et efficiente des biens culturels. Il sera aussi question lors de cette conférence des perspectives et surtout de la deuxième phase du programme de réhabilitation du patrimoine culturel du Mali.

Une centaine de participants d’une quinzaine de pays sont attendus à cette conférence de Bamako. Les participants sont constitués d’experts nationaux et internationaux, de représentants des communautés locales, de la société civile, des partenaires techniques et financiers.

Le thème principal de cette rencontre internationale est ” la sauvegarde du patrimoine culturel en période de conflit : enjeux et problématiques locales, le cas du Mali”. Mais plusieurs autres thèmes sur la protection, la réhabilitation et la sécurisation des patrimoines culturels seront débattus par des experts internationaux.

Rappelons que suite à l’occupation des régions du Nord du Mali par des groupes armés, le patrimoine culturel a été mis en danger. Environ 14 mausolées sur les 16 de la ville de Tombouctou ont été entièrement endommagés et de nombreux manuscrits anciens (environ 4203) ont disparus (volés ou brûlés).

C’est face à cette situation gravissime que le gouvernement malien et l’Unesco ont initié le programme de réhabilitation du patrimoine culturel et de sauvegarde des manuscrits anciens du Mali. La mise en œuvre de la première phase de ce programme a enregistré des résultats remarquables dans la protection, de réhabilitation du patrimoine culturel et la sauvegarde des manuscrits anciens du Mali.

La  facture de la  première phase de ce programme est estimée, selon les conférenciers, à plus de 3 millions de dollars.

En marge de la rencontre de Bamako, il est prévu le vernissage de l’exposition sur les activités réalisées dans le cadre du programme de réhabilitation du patrimoine culturel et sauvegarde des manuscrits du Mali.

Abou Berthé

 

La rédaction

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
ORTM en direct