Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Prix Impressa/Ruforum : Brice SINSIN reconnu meilleur Recteur et meilleur scientifique africain

L’université d’Abomey-Calavi vient une fois encore de confirmer ses compétences sur le plan scientifique. Son recteur, Brice Augustin SINSIN a été reconnu, le jeudi 26 octobre 2017, meilleur recteur et meilleur scientifique de l’Afrique pour le compte de l’année 2017. C’était à l’occasion de l’Assemblée générale Annuelle du Forum des universités régionales pour le renforcement des capacités en agriculture (RUFORUM).

Forum Invest in Mali chef entreprise operateurs economique industrielle gsb ptf

Un prix pour clôturer de la plus belle des manières ses deux mandats de trois ans chacun à la tête de l’université d’Abomey-Calavi. Alors que l’homme se préparait à céder le fauteuil de recteur à son successeur qui reste pour l’heure inconnu, et que sur le campus d’Abomey-Calvi toutes les énergies sont concentrées sur les élections du 30 octobre, un nouveau fait vient attirer toutes les attentions. Brice Augustin SINSIN est reconnu meilleur recteur et meilleur scientifique de l’Afrique pour le compte de l’année 2017.

Il a décroché ainsi le prix IMPRESSA, entendez, Impact Research and Science in Africa, pour sa contribution à la recherche, le renforcement des capacités et le progrès de la science. Ce prix qui lui a été décerné lors de l’Assemblée générale Annuelle du Forum des universités régionales pour le renforcement des capacités en agriculture (RUFORUM) qui s’est ouvert le 26 octobre et prendra fin le 28 du même mois à Lilongwe au Malawi est une initiative dudit Forum, créé en 2004. « Notre université vient d’être récompensée à travers ma personne du meilleur gestionnaire d’université et du meilleur scientifique de l’Afrique. Des trois tops sur les dizaines de compétiteurs je suis sorti premier avec 20.000 dollars, l’Afrique du Sud deuxième avec 15.000 dollars et l’Éthiopie troisième avec 10.000 dollars. En plus un lourd trophée et un certificat cadré », a laissé entendre le recteur de l’UAC.

À travers ce prix, l’organisation reconnait les contributions exceptionnelles des universités au développement à travers la recherche agricole et scientifique, et le renforcement des capacités humaines et institutionnelles ; encourage la prise de conscience des défis et perspectives dans le domaine de l’agriculture connue comme pilier de la plupart des économies des états de l’Afrique subsaharienne ; encourage la prise de conscience des conditions sociales uniques des communautés agricoles et des dynamiques globales influençant l’agriculture, la sécurité alimentaire et nutritionnelle en Afrique ; fait la promotion du renforcement institutionnel et du leadership au sein et au-delà des universités africaines, etc.

Une autre bonne nouvelle encore pour le Bénin et pour l’UAC sur le plan scientifique, après la distinction, il y a un mois, de Marielle Yasmine Agbahoungbata lauréate de l’édition 2017 du concours international « Ma thèse en 180 secondes ».

Source : Journal Le Témoin du Benin

Source: L indicateur du renouveau

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct