Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Prise en charge des personnes atteintes d’autisme: les ambassadeurs et les animateurs s’engagent

Dans le cadre de sa série de formation sur le dépistage du risque d’autisme, le Dr Modibo SANGARE a échangé, le vendredi dernier, à la FMOS, avec des Ambassadeurs et Animateurs pour les imprégner du mal et solliciter leur implication pour sa prise en charge. C’était en présence de plusieurs membres de  » Djiguiya », l’Association malienne des parents et amis des personnes atteintes d’autisme.

Dans son exposé, le Dr SANGARE a fait l’historique et l’état des lieux sur l’autisme au Mali et rappelé les défis et les perspectives de la recherche sur l’autisme au Mali.
Le Dr Modibo SANGARE a expliqué que la prévalence de l’autisme reste méconnue en Afrique et que le Mali ne fait pas exception.  » Jusqu’à présent, on ne sait pas trop les causes de l’autisme, mais 90% des cas sont sporadiques et 10% sont familiaux « , a expliqué le Dr SANGARE.
Modibo SANGARE a insisté pour dire qu’au Mali, la création d’un Centre spécialisé sur la prise en charge de l’autisme est aujourd’hui une nécessité. En plus, il a recommandé plus de sensibilisation sur l’autisme, le renforcement des capacités de recherche et d’éducation sur cette maladie et le renforcement des collaborations internationales.
Pour lui, pour gagner le combat de la prise en charge de l’autisme chacun doit retenir ceci :  » Un enfant autiste est différent mais pas inferieur. Le diagnostic repose sur la triade autistique. La précocité du diagnostic et de la prise en charge détermine l’autonomie de l’autiste à l’âge adulte. La recherche sur la santé mentale (en particulier l’autisme) est possible au Mali « .
Après l’exposé du Dr Modibo SANGARE, les parents de plusieurs enfants atteintes de l’autisme ont tour à tour fait des récits sur le calvaire qu’ils endurent au quotidien. Des différentes interventions, l’on retient que ces parents vivent tout un calvaire au regard de la méconnaissance de cette maladie. Beaucoup de personnes pensent que l’autisme est synonyme de malédiction, de mauvais sort, de folie ou encore une possession de la personne par les  »djins ». D’où le recours aux marabouts et charlatans qui les dépouillent de leur argent sans parvenir à guérir le malade.
Les parents des enfants atteintes d’autisme ont plaidé en faveur de la création d’un centre spécialisé sur la prise en charge de l’autisme.
Après avoir écouté l’exposé du Dr Modibo SANGARE et les témoignages des parents, les jeunes Ambassadeurs et Animateurs ont fait des suggestions pour matérialiser leurs apports dans la prise en charge de l’autisme au Mali. Ils ont pris l’engagement de réaliser des sketches de sensibilisation, des émissions radiophoniques, des causeries débats ainsi que des panneaux publicitaires. Pour défendre valablement la cause des personnes atteintes d’autismes qui n’ont pas de voix, les jeunes Ambassadeurs et animateurs ont décidé d’élaborer un plan d’action qui sera validé et mis en œuvre.

PAR MODIBO KONE

Info-matin

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct