Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Pour répondre à la détermination ferme du président IBK de favoriser l’accès des populations aux télécommunications et aux tic : Le département de l’économie numérique à travers l’Agefau dote la maison des jeunes, le centre Aoua kéïta et la Fnam de centres d’accès universel multiservices

La Fédération nationale des artisans du Mali (Fnam) le Centre Aoua Kéïta et la Maison des Jeunes sont désormais dotés chacun d’un centre d’accès universel. Entièrement équipés d’ordinateurs et accessoires (15 ordinateurs par Centre) avec accès à Internet, lesdits centres de proximité multiservices et de pôle de développement numérique contribueront à la vulgarisation de l’outil informatique au niveau des collectivités territoriales. Ces trois nouveaux centres d’accès qui viennent s’ajouter à ceux de la Maison de la Presse et de l’Union malienne des aveugles, ont été inaugurés, le mardi dernier, par le ministre de l’Economie numérique et de la communication, Arouna Modibo Touré, accompagné pour la circonstance de ses homologues de l’Emploi, de la Jeunesse et de la Construction Citoyenne, Amadou Koïta et Mme Nina Wallet Intalou de l’Artisanat et du Tourisme.

Le ministre de l’Economie numérique et de la Communication, Arouna Modibo Touré, avait un agenda très chargé, le mardi 23 octobre dernier. Et pour cause : il a procédé à l’inauguration officielle de trois centres d’accès universel au niveau du district de Bamako. Il s’agit de la Fédération nationale des artisans du Mali (Fnam) du Centre Aoua Kéïta et de la Maison des jeunes. Cela a été rendu possible grâce à l’Agence de gestion du fonds d’accès universel (Agefau) à travers le département de l’Economie numérique et de la Communication.

Ce projet s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de la stratégie nationale de l’accès universel adoptée par le Gouvernement. Il s’agit donc de doter les localités en proie au déficit en centres d’accès universel.

C’est dans une ambiance cordiale et fraternelle que le ministre de l’Economie numérique et de la Communication a inauguré ces trois nouveaux centres d’accès universel. On sentait surtout la joie sur le visage des bénéficiaires. C’est le centre d’accès universel de la Fédération nationale des artisans du Mali qui a été le premier à être inauguré par le ministre Arouna Modibo Touré, accompagné pour la circonstance par le directeur général de l’Agefau, Souhahébou Coulibaly et toute son équipe au complet. Là, le ministre de l’Artisanat et du Tourisme, Mme Nina Wallet Intalou et la présidente de la Fnam, Mme Bah Assitan Traoré, étaient tous heureux pour ce geste.

Après avoir coupé le ruban symbolique, le ministre Arouna Modibo Touré a visité la salle informatique dotée de 15 ordinateurs de dernière génération et tous connectés à Internet haut débit.

Ensuite, le ministre Arouna Modibo Touré s’est rendu au Centre Aoua Kéïta où il a été accueilli par le secrétaire général du Ministère de la Promotion de la Femme, de l’Enfant et de la Famille, Attaher Maïga, ainsi que le directeur général du Centre Aoua Kéïta, Ousmane Kouyaté. La Coordination des Associations et Organisations Féminines (Cafo) était fortement représentée pour dire “Merci” au ministre Arouna Modibo Touré.

Comme à la Fnam, c’est avec plaisir que le ministre de l’Economie numérique et de la Communication a procédé à la coupure du ruban symbolique avant de visiter la salle informatique dotée également de 15 ordinateurs connectés à Internet haut débit. Raison pour laquelle, le directeur du Centre a salué cette belle initiative, surtout que le thème de la Journée de la femme rurale de cette année porte sur “les technologies de l’information et de la communication au service de l’autonomisation économique de la femme rurale”. Elle sera célébrée ce samedi à Koumantou, sous la présidence du ministre de la Promotion de la femme, de l’enfant et de la famille. Voilà pourquoi le directeur du Centre Aoua Kéïta n’a pas cessé d’apprécier l’initiative de la mise en œuvre du Centre d’accès universel. “Je remercie tout d’abord le ministre de l’Economie numérique et de la Communication à travers l’Agefau pour avoir offert ce centre au ministère de la Promotion de la femme, de l’enfant et de la famille et surtout à toutes les femmes du Mali. Je pense que ce centre est capital pour notre département à plus d’un titre. D’abord, il permet aux femmes de s’ouvrir sur le monde extérieur, de vendre leurs produits, de tisser des relations avec leurs homologues de l’intérieur comme de l’extérieur. Ensuite, ce centre est plus que jamais opportun aujourd’hui puisque la journée de la femme rurale sera célébrée ce samedi à Koumantou sous le thème : technologies de l’information et de la communication au service de l’autonomisation économique de la femme rurale.

Pour terminer, je dirais que ce centre est aussi important pour nous parce que notre département est en train de développer un projet dénommé 50 millions de femmes ont la parole. Donc, ce centre permettra aux femmes maliennes de mieux communiquer avec d’autres femmes de l’extérieur, notamment sur leurs projets. Enfin, vous savez que le Centre Aoua Kéïta est un centre de formation de filles déscolarisées. Et l’informatique fait partie de notre filière de formation. Nous avons même lancé un concours pour le 12 novembre prochain pour que les filles viennent s’inscrire dans cette filière afin d’améliorer leurs connaissances” a-t-il précisé.

Après le Centre Aoua Kéïta, ce fut le tour de la Maison des Jeunes de recevoir la délégation du ministre Arouna Modibo Touré. Là aussi, le ministre de l’Emploi, de la Jeunesse et de la Construction citoyenne, Amadou Koïta non moins porte-parole du gouvernement était au rendez-vous en présence du directeur général de la Maison des Jeunes, Baba Arby. Tous les ingrédients étaient réunis pour réserver un accueil chaleureux à tout ce beau monde.

Après l’exécution de l’hymne avec les pionniers, les deux ministres ont procédé à l’inauguration du nouveau centre d’accès universel avant de visiter la salle. Les impressions du directeur de la Maison des Jeunes sont très bonnes.  “Nous sommes très heureux de recevoir officiellement ce centre d’accès universel composé d’ordinateurs de dernière génération, qui permettra aujourd’hui aux jeunes de Bamako de pouvoir accéder aux nouvelles technologies de l’information et de la communication. Cela, sans beaucoup de moyens financiers. Parce que la Maison des jeunes, c’est chez eux“, dira-t-il.

Le ministre Arouna Modibo Touré a beaucoup insisté sur l’importance de la mise en œuvre de cet ambitieux projet : Nous venons de terminer la remise de trois centres d’accès universel aux télécommunications et aux technologies de l’information et de la communication que le Gouvernement a bien voulu mettre à disposition du Centre Aoua Kéïta, de la Fnam et de la Maison des Jeunes. Cela, à travers mon département. Ce projet se veut la réponse claire à l’enclavement numérique du pays et la détermination ferme du président de la République, à faire la réduction de la fracture numérique une réalité au Mali, en offrant aux zones rurales et aux populations défavorisées ces outils de technologie de l’information et de la communication”, dira-t-il. Avant de préciser que ce projet s’inscrit parfaitement dans la mise en œuvre de la stratégie nationale d’accès universel aux TIC. Raison pour laquelle, le département de l’Economie numérique et de la Communication s’est engagé dans un vaste programme de réalisation de 67 centres d’accès universel à l’intérieur du pays. “Nous sommes déjà aujourd’hui à 88% du taux de réalisation. Ces centres d’accès dits de proximité multiservices de pôle de développement numérique contribueront à vulgariser l’outil numérique au niveau de nos collectivités territoriales. Je profite de cette opportunité pour féliciter l’équipe de l’Agence de gestion du fonds d’accès universel, qui a, avec professionnalisme, réalisé ce projet d’envergure majeure, ainsi que tous mes collaborateurs des autres départements ministériels, qui nous ont aidé durant tout le processus”, a déclaré le ministre Arouna Modibo Touré, avec beaucoup de fierté.

Dans les jours à venir, selon le ministre Arouna Modibo Touré, son département finalisera le processus avec l’inauguration des autres centres d’accès universel à l’intérieur du Mali.

En tout cas, le ministre de l’Economie numérique et de la Communication a beaucoup insisté sur le suivi et l’entretien de ces outils informatiques.

          El Hadj A.B. HAÏDARA

Source: Journal Aujourd’hui Mali

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct