Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

POUR LES ELECTIONS LÉGISLATIVES : Markatié Daou répond à l’appel du cercle de Bla

Depuis le 13 février dernier, le dépôt des listes de candidature pour les élections législatives est clôturé. Dans la circonscription électorale de Bla, s’il y a une candidature qui fait presque l’unanimité aujourd’hui, c’est bien celle de Markatié Daou.

Dans notre pays, il est rare de voir les populations demander à une personne de se présenter candidat aux élections législatives sans que la personne elle-même ne fasse cette demande. Pourtant, c’est ce qui s’est passé pour Markatié Daou dans la circonscription électorale de Bla pour les élections législatives du 29 mars prochain. En effet, ce jeune journaliste natif de Somasso, il y a une quarantaine d’années, n’a pas eu le choix tant les sollicitations pour sa candidature aux prochaines élections législatives étaient nombreuses (il avait décliné tous les appels à lui adressés lors des législatives avortées).

Que ce soient les populations locales, son entourage immédiat ou ses confrères à Bamako, tous réclamaient avec insistance, depuis des mois, sa candidature cette fois-ci. “À mes très chers confrères journalistes du Mali. Depuis hors du pays où je viens de passer un séjour de plus d’un mois, je lisais et entendais, avec beaucoup de réconfort moral, vos messages illustrés souvent avec des photos de moi pour soit m’encourager ou m’inviter officiellement à me porter candidat aux élections législatives à venir dans ma localité d’origine, Bla (région de Ségou). Très peu d’entre vous m’avez donné le temps de dire si oui ou non je suis partant. De par mon petit décompte, vous êtes une belle centaine à me requinquer d’hardiesse comme pour dire “Yes you can”. “Pourquoi pas toi et pourquoi pas cette fois-ci”?, me demandez-vous.

D’autre part, dans mon entourage immédiat, les appels à candidature fusent de partout et me drainent inexorablement dans un entonnoir. Mais tout cela n’est qu’honneur, honneur à la profession de journaliste, honneur à la jeunesse, honneur au devoir accompli et honneur à la volonté de prendre soin de ses origines. Je me demande si le plus grand richissime de la place aurait eu autant de motivations sincères.

Je voudrais tout simplement vous dire chers confrères et amis et tous ceux qui sont admiratifs de mes efforts, qui m’apprécient pour une de mes qualités…..que je suis candidat aux élections législatives du 29 mars 2020 dans la circonscription électorale de Bla” déclarait Markatié Daou lors de l’annonce de sa candidature aux prochaines élections législatives.

Markatié Daou, un homme toujours soucieux de son terroir

Diplômé d’une maîtrise en Sciences de l’Education et plusieurs formations en Communication, Markatié Daou est actuellement le chargé de Communication du ministère de la Santé et des Affaires sociales, un poste qu’il avait occupé entre 2013 et 2015 avant son passage au ministère de l’Environnement, de l’Assainissement et du Développement Durable et au ministère de l’Habitat et de l’Urbanisme toujours comme chargé de communication. Ce privilège lui aurait pu faire oublier son terroir comme beaucoup de cadres de notre pays. Mais celui qu’on appelle affectueusement Keg s’est accroché à son village natal, “Somasso” en militant activement dans l’Association pour le développement de Somasso (ADS) dont il est le président et qui fait la fierté de tous le cercle de Bla à travers ses actions de développement ( l’acquisition de réseaux téléphoniques, la contribution à la construction d’un château d’eau de plus 234,400 millions, d’un Centre de santé de plus de 160 millions, de l’éclairage public, des plantations d’arbres ayant coûtés environ 15 millions, de l’appui à la construction d’une mosquée, la création d’un moule de fabrication de briques multiples, la construction en cours d’une cité écologique, l’organisation d’un imposant festival, soutien aux différentes activités culturelles et sportives de sa localité…).

Du haut de ses 43 ans, Markatié Daou, est aujourd’hui un exemple tant pour la jeunesse de Bla que pour les journalistes maliens car il  a toujours œuvré pour le développement de son terroir. “Je n’ai jamais travaillé avec un cadre qui se soucie du développement de son terroir comme Markatié. Il a toujours été présent pour les siens que ce soit ici à Banankabougou (Bamako) ou à Bla”, nous confie Drissa Ouattara, ancien collaborateur de Markatié Daou.

Afin de promouvoir le développement local à travers la culture, Markatié Daou et l’ADS ont initié en 2015 un festival appelé  “Belenitougou”, qui se déroule chaque année à Somasso. Ce festival qui est le plus important du genre dans le cercle de Bla contribue au développement socio-économique dudit cercle depuis 2015. “Ce que Markatié a fait pour son village natal et sa commune nous montre à suffisance qu’il sera un bon député pour le tout cercle de Bla. C’est un homme qui n’a jamais oublié d’où il vient. C’est pourquoi nous avons sollicité sa candidature pour les élections législatives”, déclare Chaka B Sogoba, un habitant de Bla. Lire la suite sur aumali…

 

 

Abdrahamane Diamouténé

Source: l’indicateur du renouveau

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct