Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

ONAPUMA : IBK remet 180 millions de FCFA aux pupilles de la nation et de l’Etat

Le Président de la République, Ibrahim Boubacar Keita a procédé, le lundi 23 décembre 2019, à la remise d’un chèque géant de 180 millions de FCFA à l’Office national des pupilles en République du Mali (Onapuma). C’était en présence du Premier ministre et de plusieurs membres du gouvernement dont le ministre de la Santé et des Affaires sociales, Michel Hamala Sidibé.

La question de la prise en charge des orphelins s’est posée au Mali dès son indépendance. Depuis le début des années 1990, elle est devenue une problématique majeure avec les conséquences, sur les familles touchées, des crises sécuritaires cycliques. Cette crise sécuritaire récurrente dans notre pays a causé la mort, la disparition ou l’incapacité physique et mentale des personnels des forces armées et de sécurité et autres corps paramilitaires, des fonctionnaires et autres agents de l’Etat dans l’exécution de mission de service commandé ou de service public. La situation des enfants de ces derniers est rendue difficile dans un contexte de pauvreté, leurs tuteurs ne parviennent pas souvent à supporter seuls les charges d’entretien, d’éducation, de santé etc. La manifestation de la responsabilité de l’Etat à leurs parents, morts ou frappés d’incapacité pour les services rendus à la nation lors de missions, de services, de service commandé a amené les plus hautes autorités à règlementer leur prise en charge. La loi N° 2016-058 du 27 décembre 2016, a institué la qualité de Pupilles en République du Mali et la loi N°2018- 011 du 12 février 2018, l’Office National des Pupilles en République du Mali (Onapuma) placé sous la tutelle du ministère de la Santé et des Affaires sociales. Les pupilles de la nation sont : des enfants mineurs dont l’un des deux parents ou le tuteur légal (personnels des forces armées et de sécurité et autres corps paramilitaires, fonctionnaires et agents de l’Etat et tout autre citoyen ) est mort, porté disparu, déporté ou se trouve du fait de ces évènements, dans l’incapacité de pourvoir à ses obligation et charges de famille à l’occasion de guerres, conflits armés ou opérations de maintien de la paix ou de sécurisation, exécution de mission, de service commandé ou de service public ; les enfants mineurs des parents décédés des suites d’évènements déclarés catastrophes naturelles reconnues par l’Etat ; les enfants mineurs des parents décédés dans d’autres types de catastrophes pour lesquelles les tribunaux ont établi la responsabilité de l’Etat. Quant aux pupilles de l’Etat, ce sont : les enfants mineurs abandonnés, de parents inconnus, nés de mère malade mentale sans substitut parental valable, nés de parents condamnés à de lourdes peines privatives de liberté et sans substitut valable ; les orphelins pour lesquels aucun membre de la famille ne peut être tuteur. Actuellement l’office national des pupilles en République du Mali (Onapuma) prend en charge 300 pupilles dont 265 de la Nation et 35 de l’Etat, repartis sur le territoire national comme suit : Ségou 18, Koulikoro 8, Mopti 3, Gao 2, Sikasso 6. Les 263 restants sont répartis entre Bamako et Kati. C’est à ces 300 pupilles de la nation et de l’Etat que le président de la République a remis un chèque géant de 180 millions de FCFA, des cadeaux et des cartes d’identification.

Le ministre de la Santé et des Affaires sociales, Michel Hamala Sidibé a remercié le Président de la République pour son geste, qui, selon lui est un geste fort pour plus d’espoir, plus d’équité, plus de solidarité, plus d’opportunité et plus de justice sociale. « Nous célébrons ici ce qui nous unit, c’est-à-dire nos enfants. Ces enfants sont un meilleur instrument de la prospérité de la République. Ils feront l’honneur et la fierté du Mali », a-t-il déclaré. Michel Hamala Sidibé a également salué l’engagement personnel de la directrice générale de l’Onapuma, Mme Koné Sissi Dakouo.

Aux dires, du Président de la République, Ibrahim Boubacar Keita, il est de tradition au Mali d’essuyer les larmes de ceux qui ont perdu leurs parents. « Nous ne pouvons qu’être reconnaissants envers les hommes et les femmes qui sont tombés pour lui. Le Mali sera toujours soucieux de ses pupilles. J’exhorte les Maliens à penser aux orphelins, aux blessés et aux déplacés de cette guerre », a-t-il ajouté. Le Président de la République a aussi promis de construire un siège pour l’Office national des pupilles en République du Mali.

Les bénéficiaires, les orphelins ont salué ce geste du chef de l’Etat à leur endroit…Lire la suite sur Aumali

Abdrahamane Diamouténé

Source: L’Indicateur du renouveau

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct