Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

« On ne connait un homme que quand il se marie » : quand les fautes des hommes retombent sur les femmes

Une fois que le mariage est célébré, la femme est considérée comme le pilier de la famille. Elle est jugée par les actes de son homme et souvent blâmée pour ses fautes, selon la blogueuse Nafmalook.

Un mari pingre, insociable, farfelu et de surcroit sale… Tout ceci est attribué à l’incompétence de madame. On en vient à oublier que monsieur est un homme adulte, majeur et vacciné.

« Mon fils me donnait quelques billets avant de se marier. Il prenait en charge quelques dépenses en famille. Mais tout a changé depuis qu’il s’est marié. Je crois que la faute en revient à sa femme. », estiment certaines mamans. Selon elles, les restrictions ne sont pas dues aux nouvelles charges de leur fils mais à la femme qu’il a prise. Elles semblent très sûre du fait que les épouses dissuadent leur fils de subvenir à leurs besoins.

Pingre depuis qu’il a pris cette femme…

« Ma belle-sœur a failli me frapper un jour, croyant que je suis la seule à qui son frère donne de l’argent. À chaque fois qu’elle lui demande, il dit qu’il va réfléchir. Pour elle, c’est pour demander mon avis et c’est moi que lui donnerait l’ordre de ne pas le faire. Pourtant, mon mari ne me dit rien, et je n’ai pas à être responsable de ses actes et décisions. », confie Anta, une dame récemment mariée.

Ami, pour sa part, raconte que sa belle maman pense qu’elle dilapide l’argent de son mari, parce qu’elle est toujours bien habillée. Et surtout, car monsieur dépense moins dans la famille. De nombreuses autrefois, la mauvaise gestion ou le fait que le mari dépense moins retombe sur la femme.

Si monsieur est infidèle, c’est dû aux comportements de sa femme. Elle lui rend la vie infernale. Elle n’est pas propre. Elle n’est plus coquette depuis qu’elle est mariée. La maison tenue par madame ne fait pas bon vivre, etc. Ces réflexions sont toujours des excuses pour cacher le tort de l’homme quand il trompe sa femme. D’autres vont au-delà et pensent que si la femme avait pris ses responsabilités, son mari serait un homme bien et pas infidèle.

Farfelue ou pas propre,  l’homme serait à l’image de sa femme

« Pourquoi tu ne changes pas la garde-robe de ton homme ? Hier, je l’ai vu dans un état qui laissait à désirer. On dirait qu’il n’a pas de femme. », reprend Awa, qui se l’est fait dire par une copine la blâmant. Pourtant, Awa estime que son mari est assez grand pour comprendre qu’il doit être propre. D’ailleurs, à chaque fois qu’elle essaie de faire la leçon à son mari, il répond par « es-tu ma mère ? », ignorant qu’Awa est jugée par ses semblables à cause de lui.

 « Je crois que ma belle-fille est stérile. Depuis leur mariage, elle n’a pas pu donner d’héritier à mon enfant. Pourquoi tu traines à avoir un bébé ? Tu devrais voir un médecin. Quand on se marie, c’est pour faire des bébés ». Ces propos sont très courants. La femme serait la seule à faire les bébés, car l’apparence d’un homme viril ne peut cacher un homme stérile. Alors, c’est la femme qui est stérile.

Au-delà des points cités, même si un homme ose lever la voix sur une personne ou tarde à rendre visite à ses parents, on a tendance à penser directement que c’est la femme qui l’a changé. D’ailleurs, un adage bamanan dit : « On ne connait un homme que quand il se marie. » Tout ça, pour justifier son comportement qui serait venu de sa femme. Mais est-ce dû à la femme ? La réponse est non ! Selon moi, en se mariant, l’homme est un être mature et doté de capacité de réflexion. Il ne se jettera point dans un puits pour faire plaisir à sa femme. Sachez-le !

 

Source: benbere

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct