Au cimetière d'Hamdallaye: ATT dans sa dernière demeure

Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

NOTE D’INFORMATION SUR LA TOURNÉE DU PREMIER MINISTRE, CHEF DU GOUVERNEMENT, MINISTRE DE L’ÉCONOMIE ET DES FINANCES ET DE SA DÉLÉGATION DANS LE NORD DU PAYS DU 4 AU 7 MARS 2020.

Le Premier ministre, Chef du Gouvernement, ministre de l’Economie et des Finances, Dr Boubou Cissé, vient de boucler une tournée de quatre jours dans le nord du pays à la tête d’une forte délégation.
Cette tournée entreprise du 04 au 07 mars 2020 sur instructions du Président de la République S.E.M. Ibrahim Boubacar Keïta, a concerné les localités de Tessalit, Kidal, Aguel’Hoc, Ménaka et Gao. La délégation du Chef du Gouvernement comprenait le ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation, M. Boubacar Alpha Bah, celui de la Défense et des Anciens Combattants, le Général de Division Dahirou Dembélé, le ministre de la Cohésion Sociale, de la Paix et de la Réconciliation nationale, M. Lassine Bouaré, le ministre de la Santé et des Affaires Sociales, M. Michel Hamala Sidibé, le ministre de l’Industrie et du Commerce, M. Mohamed Ag Erlaf, le ministre de la Jeunesse et des Sports, M. Arouna Modibo Touré, la ministre de l’Artisanat et du Tourisme, Mme Nina Walet Intallou ainsi que le Secrétaire d’Etat à l’Enseignement bilingue, M. Moussa Ba.

Les partenaires techniques et financiers représentés par la coopération luxembourgeoise, l’Agence Française de Développement, la Banque Mondiale, la Banque Africaine de Développement entre autres, étaient également présents auprès des membres du Gouvernement pour échanger sur place avec les communautés, les autorités intérimaires, les représentants de l’administration, les élus, les signataires de l’Accord pour la paix et la réconciliation issu du processus d’Alger, les forces de défense et de sécurité maliennes, Barkhane ainsi que les forces internationales déployées sur les terrains d’opérations dans le cadre du mandat des Nations Unies. Et cela, pour une meilleure appropriation et une meilleure prise en charge de leurs préoccupations.

Le déplacement du Premier ministre a effectivement permis de faire le point de la situation sécuritaire, administrative, politique, sociale et humanitaire.
Les membres du gouvernement ont pu identifier expressément les difficultés et besoins urgents des localités visitées et apprécier les opportunités ou obstacles éventuels à la paix et à la cohésion sociale.

Ainsi, dans le cadre de la mise en œuvre de l’Accord de Paix et de Réconciliation issu du processus d’Alger ainsi que des résolutions du Dialogue National Inclusif, le Premier ministre et sa délégation ont pu constater le retour des FAMA à Kidal, à travers la nouvelle armée reconstituée.

Ils ont également pu constater la rénovation, l’équipement et la disponibilité des bâtiments administratifs devant accueillir les fonctionnaires de l’Etat dans le cadre du redéploiement de l’administration malienne sur l’ensemble du territoire.

Le séjour dans la huitième région administrative du Mali, a aussi été l’occasion pour le Premier ministre, Dr Boubou Cissé, de procéder au nom du Président de la République, à la signature avec la Banque africaine de Développement (BAD), d’une importante convention pour le financement à hauteur de 32 milliards de francs CFA de la route Bourem – Kidal dont le coût total est estimé à 87 milliards de francs CFA.

Pour ce qui est de l’organisation des prochaines élections législatives, le Chef du gouvernement du Mali s’est dit satisfait du niveau de préparation constaté sur place. Il a salué l’implication des autorités locales, des signataires de l’Accord et de tous les acteurs concernés, pour la réussite de ce scrutin essentiel pour l’instauration dans notre pays, d’institutions fortes et légitimes, capables de répondre aux impératifs de la crise multidimensionnelle que nous connaissons.

Sur l’éducation, le Chef du Gouvernement s’est dit satisfait de la reprise effective des cours constatée dans les écoles de Kidal, Tessalit et Ménaka. Il a encouragé les volontaires qui ont pris l’initiative de poursuivre la délivrance des cours aux élèves afin de sauver l’année scolaire et consolider la viabilité de l’école malienne.

Le Gouvernement du Mali a pris l’engagement de reconstruire l’Institut de formation des maîtres (IFM) d’Aguel’Hoc détruite lors de l’attaque macabre de 2012 contre le camp des FAMA.

Attaque au cours de laquelle, on s’en souvient, de nombreux militaires maliens étaient tombés les armes à la main. Dès son arrivée à Aguel’Hoc, le Premier ministre, accompagné de toute sa délégation, s’était recueilli sur leurs sépultures pour prier pour le repos de leurs âmes.

À cette occasion, il a instruit aux autorités locales d’ériger sans délai un monument en reconnaissance de la bravoure, de l’engagement, du patriotisme et du sacrifice ultime du capitaine Sékou Traoré dit BAD et des 153 soldats morts à ses côtés à l’issue d’un long combat inégal. C’était le 12 janvier 2012.

En matière d’infrastructures, le Gouvernement du Mali a annoncé le financement de l’augmentation de la capacité de production énergétique de Ménaka qui passe ainsi de 550 KVA à 1.100 KVA, le rallongement de la piste d’atterrissage et la construction d’une nouvelle aérogare pour un montant global de 32 milliards de francs CFA. Il faut aussi signaler la promesse d’achever la construction sur 400 m de la digue d’Aguel’Hoc avant l’hivernage.

Plusieurs autres projets sont en cours d’études ou de réalisation, concernant notamment l’humanitaire et l’amélioration des conditions de vie dans les localités visitées. Il ressort en effet des doléances exprimées, que les priorités des populations tournent autour de la sécurité, l’accès permanent à l’eau potable, la santé, l’énergie, le désenclavement, l’éducation entre autres. Priorités dont la réalisation est essentielle au retour de la paix.

C’est pourquoi le Gouvernement du Mali tient à faire savoir à l’opinion nationale et internationale, que conformément aux instructions du Président de la République, Chef de l’Etat, les difficultés et besoins urgents identifiés, seront désormais traités comme prioritaires dans l’exécution de la politique gouvernementale.

Enfin, le Gouvernement, par la voix du Premier ministre, Chef du gouvernement, ministre de l’Economie et des Finances, remercie l’ensemble des membres de sa délégation, les autorités intérimaires, les élus, l’Amenokal de Kidal, celui de Ménaka, les signataires de l’Accord pour la paix et la réconciliation issu du processus d’Alger, les forces de défense et de sécurité maliennes et les forces internationales, notamment la MINUSMA et BARKHANE.

Le Premier ministre adresse en particulier ses félicitations et ses encouragements aux populations pour leur accueil, leur résilience devant les difficultés et pour leur implication dans la réussite de la tournée.

Il les rassure, que le gouvernement du Mali mettra tout en œuvre, et cela sans délai, pour que leurs doléances, légitimes et souveraines, soient traitées avec diligence pour le bonheur de tous les maliens.

Bamako, le 9 mars 2020
Primature du Mali
La Cellule Communication et Relations Publiques.

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct