Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Navigation fluviale : Deux bacs de transport pour les communes de Gourma Rharouss et Ténenkou

L’industrie navale et constructions métalliques (INACOM), située sur les berges du fleuve Niger à Koulikoro, a servi de cadre, vendredi dernier, de la remise de deux bacs d’une capacité de 15 tonnes chacun. Les bénéficiaires de ces équipements de transport fluvial sont les Communes de Gourma-Rharouss et Ténenkou. La cérémonie était présidée par le ministre de l’Agriculture, Moulaye Ahmed Boubacar, en présence de Dr Dietrich Pohl, ambassadeur de la République fédérale d’Allemagne au Mali.


Initié dans le cadre du partenariat entre le gouvernement et la Coopération allemande, le Programme Mali-Nord (actuellement IPRO REAGIR composante Delta intérieur), donateur des équipements, a été mis en place au cours des années 1990 dans de conditions caractérisées par une insécurité tant humaine qu’alimentaire. Après cinq ans d’activités, ledit programme a fait son chemin avec des acquis indéniables qui ont permis de contenir et de juguler les effets néfastes des différentes crises.
Ce programme est basé sur l’équilibre social entre sédentaires et nomades. À cet effet, il a permis de recoudre le tissu social, de promouvoir le vivre ensemble et d’assurer l’autosuffisance alimentaire à tel point que la zone d’intervention du Programme est devenue excédentaire en riz.


Ainsi, il a abouti à ce résultat qui est dû à la prise en compte des spécificités de la zone, à un dispositif institutionnel flexible et à une planification qui fait la promotion des collectivités territoriales.
Pour Dr Dietrich, ces barques sont destinées à transporter les fruits de l’effort des populations des Communes de Gourma-Rharouss et de Ténenkou. Selon lui, ce programme peut être appelé une vitrine de la collaboration entre le Mali et l’Allemagne. Dr Pohl a détaillé que ce sont les populations locales qui contribuent à la construction ainsi qu’à l’entretien cela malgré le fait que le programme soit financé par l’Allemagne à travers la banque de développement KFW.


«Les bacs que nous remettons aujourd’hui sont fabriqués sur le chantier naval malien de l’entreprise INACOM», a-t-il fait remarqué.
Le chef du département de l’Agriculture a relevé que ces acquis doivent être sauvegardés, pérennisés et renforcés pour le bien-être de nos braves populations. «J’exhorte les chefs d’antennes et les autres agents de terrain à la vigilance dans l’accompagnement des populations, car les régions en question sont en train de vivre depuis plusieurs années des situations qui ont fragilisé la cohésion sociale et notre devoir est de remettre en place les valeurs du Mali, ce Mali, dont nous sommes fiers et pour lequel nous nous engageons», a-t-il rappelé.
Par conséquent, Moulaye Ahmed Boubacar a demandé aux bénéficiaires de faire bon usage de ces bacs afin qu’ils contribuent au désenclavement, au rapprochement des zones de production des marchés d’écoulement de leurs produits dans le but d’améliorer les conditions de vie des populations et aussi de créer des richesses et des emplois agricoles.

Rachel Dan GOÏTA

Source: Journal l’Essor-Mali

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct