Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Monde de l’entreprenariat au Mali : Ainsi s’achève l’atelier de présentation du mécanisme de la GPP

Un atelier de présentation du mécanisme de garantie partielle de portefeuille (GPP) du projet de promotion de l’accès au financement, de l’entreprenariat et de l’emploi au Mali (PAFEEM) a été organisé, du 28 au 29 mars 2022, par l’unité de gestion dudit projet, en vue de son opérationnalisation.

Achevé le mardi dernier, l’atelier a été  présidé par la coordinatrice du PAFEEM, Mme Touré Fatoumata Coulibaly. C’était en présence du directeur général du FGSP SA, Moustapha Adrien Sarr. Regroupant les systèmes financiers décentralisés (SFD) et les Banques, l’atelier  a permis de présenter la garantie partielle de portefeuille (GPP) ;  le processus de sélection des Institutions financières (IF) bénéficiaires ; les critères de sélection, y compris le chronogramme prévisionnel de l’appel à manifestation d’intérêt en vue de l’opérationnalisation de la GPP. Il a également permis de recueillir, suivant les données,  les éventuelles observations et propositions des institutions financières, pour une meilleure prise en charge des préoccupations soulevées. Le mécanisme de GPP est un ensemble d’instruments appropriés de partage des risques dans le but d’inciter les banques et les systèmes financiers décentralisés à prêter aux micros, petites et moyennes entreprises (MPME), afin de favoriser leur accès aux crédits, tout en limitant le risque de non-remboursement. Ce, à travers trois guichets à savoir le guichet MPME ordinaire ; le guichet MPME spécial ; et le guichet Covid-19.

Pour soutenir l’émission de garanties partielles de portefeuille de crédits à des institutions financières participantes (IFP), le PAFEEM remettra le fonds de garantie pour le secteur privé (FGSP S.A) une somme de 14 millions de dollars US ( environ 7,7 milliards de FCFA) , afin de garantir un prêt ou une ligne de crédit à 1000 micros, petites et moyennes entreprises. Tout en saluant le choix du FGSP SA pour la gestion du fonds de la GPP, la coordinatrice du PAFEEM, Mme Touré Fatoumata Coulibaly a, lors de la cérémonie d’ouverture de cet atelier,  assuré la disponibilité de l’unité de gestion du projet à accompagner le FGSP SA dans la mise en œuvre du mécanisme de garantie GPP ce, en vue de l’atteinte des objectifs globaux que sont : l’amélioration de l’accès au financement des MPME ;  le renforcement des capacités financières, techniques et opérationnelles du FGSP SA, gage de sa pérennité. Selon M. Moustapha Adrien Sarr, la GPP présente deux avantages essentiels : le développement du portefeuille des entreprises en toute sécurité et la réduction des délais de traitement des dossiers. Pour rappel, le PAFEEM est une initiative du gouvernement du Mali et de la Banque mondiale. Elle a pour objet de soutenir les efforts du gouvernement, face aux défis de l’inclusion financière, du financement des micros, petites et moyennes entreprises (MPME), et la création des activités génératrices de revenus, particulièrement au bénéfice des jeunes et des femmes. Financé à hauteur de 33, 08 milliards FCFA, le PAFEEM est mis en œuvre à travers cinq (5) composantes que sont : la promotion d’une inclusion financière durable et le développement de la Fintech ; le partage des risques et renforcement des capacités des Micros, Petites et Moyennes Entreprises ; l’appui aux activités génératrices de revenus, aide aux revenus et à l’emploi ; l’intervention d’urgence et de contingence ;  le soutien à la gestion et à la mise en œuvre du projet.

Aïda Beïdy Soumaré

Source: Le Pays- Mali
Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Finance