Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Mohamed Aly Bathily, candidat à la présidentielle de juillet 2018 : « Le sens de mon engagement pour le Mali… »

L’ex-ministre chargé des Domaines et du Cadastre, Me Mohamed Aly Bathily, qui a entretenu le doute sur sa candidature a révélé aux Maliens et au monde entier, son désir de briguer la magistrature suprême du Mali. Il a fait sa déclaration de candidature lors d’un meeting organisé à cet effet le dimanche 29 avril dernier à Fanafiè-kôrô dans le cercle de Kati.

« Si je viens aujourd’hui devant vous, c’est pour répondre à votre appel. Il y a quelques jours, je vous annonçais que je suis prêt à présider aux destinées de la République Malienne. Oui, je veux reconstruire notre destin avec vous tous. Oui, je déclare ici et maintenant ma candidature à l’élection présidentielle de 2018 au Mali. Oui moi Mohamed Aly Bathily, je suis candidat à l’élection présidentielle de 2018 au Mali », a annoncé Me Bathily.
Cet engagement, Me Mohamed Aly Bathily, le nourrit pour assurer à chaque citoyen une vie meilleure. « Le Mali m’a tout donné. Il a fait de moi ce que je suis devenu aujourd’hui. J’ai eu cette chance et je veux vous rassurer que je dispose des voies et moyens à mettre en œuvre pour réaliser dans la quiétude les aspirations légitimes de notre peuple. Voilà le sens de mon engagement, voilà les raisons de ma volonté : assurer à chaque citoyen une vie meilleure et tranquille à travers l’édification dans la paix d’une société où tous les hommes sont égaux en droits et en devoirs », explique-t-il.
Face à la situation chaotique du pays, Me Bathily appelle à la mobilisation. « Nous ne pouvons plus demeurer longtemps indifférents et passifs devant le spectacle angoissant de l’insécurité et du marasme économique généralisé. La corruption, l’impunité et la violence ont brisé notre aspiration à la paix et au développement économique et social. Le cauchemar doit prendre fin, et devant une situation quasi-catastrophique, j’ai besoin de vous tous pour créer un climat de confiance, pour favoriser la relance économique conformément à l’intérêt général », lance l’ancien ministre de la justice.
Pour y parvenir, Me Bathily promet de faire la réconciliation des cœurs, son cheval de bataille. « J’ai la volonté de réconcilier et de rassembler tout le peuple du Mali face aux défis qui sont les nôtres, j’ai la volonté de dépasser les clivages et les différences. Cette volonté affirmée va s’appuyer sur la première richesse de notre nation : vous femmes et hommes avant toute exploitation de toutes autres ressources et richesses. Bien sûr que je veux nous réconcilier, mais on ne réconcilie pas sans un diagnostic exhaustif de toutes les crises. C’est pourquoi j’invite toutes les couches de la population malienne à tourner dignement et avec esprit de responsabilité la page des douloureux épisodes de notre histoire. Ce sera alors l’heure de la tolérance, de l’entente et de la réconciliation de tous les maliens sincèrement désireux de faire du Mali, un pays prospère où chaque citoyen pourra avoir un toit et vivre paisiblement à l’abri des passions, des abus de pouvoir et de l’injustice ».
Poursuivant, le président des Associations Pour le Mali (APM) évoque la création d’un ordre nouveau basé essentiellement sur le travail, la discipline, la justice, l’ordre et le respect des principes de notre société.
S’il est élu Président de la République, Mohamed Aly Bathily, s’engage à mettre en pratique les projets de société tels que : Assurer la protection (sécurité) des personnes et leur bien ; Mobiliser et réorganiser de façon stratégique les ressources financières du pays ; Etablir un état respectueux des principes de la démocratie et de la justice sociale ; Dynamiser les secteurs créateurs de richesse et accroitre le potentiel de nos ressources humaines.

Mali24

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct