Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Modibo Sidibé à Kangaba : « La puissance de demain, c’est l’agriculture…»

Le président des Forces alternatives pour le renouveau et l’émergence – FARE AN KA WULI a effectué, le samedi 26 mars dernier, une visite de courtoisie de 24 heures à Kangaba. Une visite au cours de laquelle Modibo Sidibé et sa forte délégation ont sillonné le Mandé profond pour se ressourcer de la culture de cette ville historique du Mali, berceau de « l’empire du Mali ».

Ils étaient nombreux, le jeunes, femmes et vieux du cercle de Kangaba à se retrouver dans l’après-midi du samedi 26 mars 2022, à la place publique de ladite localité près de la Case sacrée de Kangaba « Kamablon » pour exprimer leur reconnaissance à un « homme d’État » qui fait ses preuves lors de ses différents passages dans l’administration publique du Mali. De la Transition 1991 sous ATT au régime du président Alpha Oumar Konaré en passant par le régime démocratiquement élu du président Amadou Toumani Touré, Modibo Sidibé a toujours montré son sens d’homme d’État, ont témoigné des personnalités publiques qui l’ont côtoyé pendant ses trois décennies.

En effet, le président Modibo Sidibé s’est rendu à Kangaba à l’invitation de l’Association internationale Modibo Sidibé Kanu Baw qui a tenu sa conférence locale couplée à la rentrée politique de la section locale de FARE AN KA WULI de Kangaba. Ladite cérémonie avait pour objectif d’échanger avec les notabilités, autorités religieuses, coutumières et traditionnelles ainsi que les femmes et jeunes du Mandé.

Par ailleurs, de Déguela à Kangaba en passant par Kela, l’ancien Premier ministre et sa délégation étaient accueillis dans une ambiance euphorique par les populations desdites localités. Modibo Sidibé a saisi l’occasion de sa visite à Kangaba pour aller à la rencontre des chefs coutumiers, religieux et Traditionnels de Deguela et Kela, deux villages historiques du Mandé.

Selon le président Modibo Sidibé, ces différentes visites ont été une occasion pour lui et sa délégation de se ressourcer de ce qui peut être la culture du haut du Mandé qui prône beaucoup le « Dambè ». « Notre programme est fondé aussi sur le Dambè. C’est pour ressourcer ce qui est à la base fondamentale de la refondation. Comment nous pouvons innervés notre système démocratique, les valeurs que nous connaissons déjà, que nous partageons pour que la démocratie soit nôtre. Je ne pas dis la démocratie à la malienne. Je vais dire une démocratie malienne », a-t-il indiqué.

A en croire l’ancien Premier ministre, comme dans d’autres zones du Mali, Kangaba à beaucoup des potentiels, notamment en agriculture, des ressources halieutiques. Pour lui, la puissance de demain c’est l’agriculture et le Mandé regorge ce potentiel.

S’agissant des préoccupations des femmes et des jeunes du Mandé, l’ancien Premier ministre non moins président du parti Forces alternatives pour le renouveau et l’émergence – FARE AN KA WULI, a indiqué que ces problèmes soulevés doivent être résolus dans la créance d’une option et d’une vision. Car selon lui, ce qui est à « Mali Horizon 2030 ». Pour cela, les rencontres seront multipliées avec les jeunes et les femmes du Mandé pour discuter de toutes leurs préoccupations concernant le développement du Mandé.

Ibrahim Djitteye

Source : LE PAYS

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct