Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Me Demba Traoré à la fédération URD de Ségou : « Soyez assurés de ma détermination et de ma disponibilité à faire aboutir notre idéal »

Après le lancement de sa candidature dans la région de Kayes, samedi 11 septembre 2021, le candidat aux primaires URD, Me Demba Traoré, secrétaire à la Communication du parti, était ce samedi 16 octobre à Ségou. Objectif : présenter sa candidature aux camarades de la section de Ségou.

 

Signalons que pour cette deuxième sortie, le candidat aux primaires URD, Me Demba Traoré, était accompagné par plusieurs autres membres du bureau exécutif national du parti de la poignée de mains.  Il s’agit, entre autres, de la présidente du mouvement des femmes de la commune VI, Mme Lala Camara, du vice-président de la fédération de la section de Ségou et  vice-président du Bureau national du parti, Madane Traoré. Aux environs de 9h30, la délégation a observé une escale à Konobougou, pour saluer les camarades politiques et présenter des condoléances à la famille de Sidi Ongoïba, un militant de première heure du parti, arraché à l’affection de ses camarades politiques. A Ségou, la délégation a été chaleureusement accueillie par les militants, comme si l’hôte du jour était le candidat de la section de Ségou.

C’est pourquoi, à l’entame de son speech, Me Demba Traoré dira : « Merci de votre accueil chaleureux  et de la richesse de votre djatiguiya  digne de la cité des Balanzans;  riche de sa diversité linguistique, ethnique et culturelle, de Barouéli à Tominian en passant par Macina, Niono, Bla, anciennement San, sans oublier le cercle de Ségou.La région de Ségou occupe une place importante dans l’histoire du Mali. Vous le savez déjà ! Qui ne se souvient pas du royaume Bambara de Ségou, fondé par Mamary Coulibaly dit Biton ».  Poursuivant son discours, il soulignera : « Oui quand on parle de Ségou aujourd’hui, on pense à cet épisode sombre de l’histoire récente de notre pays qui concerne nos vaillants soldats tombés au service du peuple par le fait des forces du mal à Nampala, à Diabaly, à Dogofry, à Macina, à Niono etc…!Que Dieu les accueille en son saint paradis et que leurs familles reçoivent nos sincères condoléances ».

Et l’hôte de rappeler qu’il y a un mois, il était à Kayes pour annoncer à tout le peuple URD sa candidature à l’investiture du parti à l’occasion de la prochaine élection présidentielle et solliciter ses bénédictions, son précieux soutien et son accompagnement. « Aujourd’hui, je me réjouis d’être au confort de votre aimable compagnie  pour solliciter vos bénédictions, votre soutien et votre accompagnement. Cet exercice est une dure épreuve du destin, je l’avais évoqué à Kayes », a-t-il rappelé.

S’agissant du défunt président, père fondateur et plusieurs fois candidat à la présidentielle, feu Soumaïla Cissé, Demba Traoré dira : « Il y a un peu plus d’un an, nous implorions le Tout-puissant pour le retour, sain et sauf, de notre Président Soumaïla Cissé, paix à son âme. Il en fut ainsi ; il nous revint souriant, confiant en l’avenir du Mali sur lequel il n’a cessé de méditer pendant six longs mois de captivité dans la solitude du désert. Il nous revint juste le temps pour lui de prodiguer d’ultimes recommandations venant compléter le récit d’une vie hors du commun et dont nous fûmes les témoins et compagnons privilégiés. La volonté divine s’est exprimée, Soumaïla nous a quittés le 25 décembre 2020, après avoir soufflé ses 71 bougies, le cœur rempli d’espoir, la tête pleine de projets pour le Mali. Une vie remplie, une mort honorable, le destin en a ainsi décidé. Une épreuve d’une extrême dureté pour nous, ses héritiers politiques ». Pour lui, c’est une épreuve à laquelle les militants du parti ne s’attendaient pas de sitôt. «  Une épreuve qui nous oblige à veiller scrupuleusement sur l’héritage politique de l’homme, afin qu’il ne souffre d’aucune altération, de l’entretenir, de le fructifier pour le plus grand bien des Maliens pour qui l’homme a tant sacrifié » regrette Me Traoré.

Il  ajoutera qu’à l’âge de la maturité du parti, et dans la douleur de la perte, le devoir leur incombe d’honorer la mémoire de l’illustre disparu, en inscrivant leur candidature dans l’esprit d’une  œuvre collective pour relever le Mali.

« Soyez assurés de ma détermination, de mon engagement et de ma disponibilité à faire aboutir notre idéal commun, qui reste et demeure la poursuite du combat et de l’œuvre de notre cher et défunt Président feu Soumaïla Cissé », a conclu le candidat de la commune VI à Ségou.

Madou COULOU

Source : La Preuve

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct