Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Mauritanie : les ambassadeurs du Sénégal, du Mali et de la Gambie convoqués

Le ministre de l’intérieur mauritanien a annoncé selon Jeune Afrique l’arrestation d’une centaine de personnes ressortissantes de pays étrangers lors des manifestations suite à l’annonce de la victoire du candidat au pouvoir pour les élections présidentielles, Mohamed Ould Ghazouani. Le diplomate, Ahmedou Ould Abdallah, parle d’une « main étrangère » dans le but de déstabiliser le pays. Pour lui la présence des ressortissants étrangers dans ces manifestations est « incompréhensible ».

Convocation par le ministre des affaires étrangères

Le chef de la diplomatie mauritanienne annonce que le ministre des Affaires étrangères, Ismael Ould Cheikh Ahmed aurait convoqué les ambassadeurs du Sénégal, du Mali et de la Gambie pour leur exhorter à demander à leurs ressortissants respectifs  de « s’abstenir de participer aux manifestations et à tout ce qui perturbe l’ordre public en Mauritanie ». Une dizaine de personnes membres de l’opposition auraient déjà été arrêtées lors des manifestations dimanche dans la capitale et à Nouadhibou.

Une situation inquiétante

Le service mobile d’internet a été coupé depuis dimanche et il est impossible d’avoir accès internet depuis mardi quel que soit le moyen de connexion utilisé. Interpellé sur la question, le ministre de l’intérieur aurait répondu aux journalistes s’ils n’avaient « pas d’autres moyens qu’internet pour travailler » rapporte Jeuneafrique.com. Quelques images des violences ont circulé depuis lors et la situation exacte reste inconnue en Mauritanie.

Source: lanouvelle tribune
Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct