Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Mali : Un deuil de trois jours à compter de ce samedi 5 mars, suite à la perte de plusieurs soldats

L’Armée malienne a été l’objet d’une nouvelle attaque meurtrière par les groupes armés terroristes, dans la matinée de vendredi, 4 mars 2022. C’est le poste de Mondoro, situé à la frontière avec le Burkina, qui a subi l’attaque, faisant 27 soldats tués.

Au cours de cette attaque qui s’est, selon un communiqué du gouvernement, déroulée autour de 5h30, l’armée malienne a pu neutraliser 70 terroristes. « Les autorités annoncent que les opérations de ratissages des forces spéciales déployées sur la zone ont permis de retrouver et de neutraliser 47 terroristes dans la matinée. Les opérations de ratissages des forces maliennes se sont poursuivies dans l’après-midi du vendredi et ont permis de neutraliser 23 autres terroristes. Les militaires maliens ont également payé un lourd tribut, car le communiqué fait état d’un bilan provisoire de 27 morts, 7 portés disparus et 33 blessés dont 27 cas graves directement évacués à Sévaré pour une prise en charge médicale », rapporte le confrère malien, maliweb.net.

Suite à cette triste page, le président de la transition, chef de l’Etat, Colonel Assimi Goïta, a décrété trois jours de deuil national, à compter du samedi, 5 mars 2022, à zéro heure, en hommage aux éléments des forces armées et de sécurité tombés.

Cette attaque d’envergure arrive dans une actualité surchauffée par un « retrait » du Mali de la France, ses alliés européens dans Takuba et le Canada.

Lefaso.net

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct