Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Mali: tirs d’obus contre un camp de forces onusiennes, françaises et maliennes

Un camp militaire abritant des forces onusiennes, françaises et maliennes a essuyé plusieurs tirs d’obus mardi dans le nord-est du Mali en proie aux violences et au jihadisme, a-t-on appris auprès de la mission de l’ONU dans le pays.

Les projectiles, au nombre de 16 selon des informations préliminaires, sont tombés en dehors du camp de Tessalit dans la région de Kidal proche de la frontière algérienne, et n’ont pas fait de blessés ni de dégâts, a indiqué le porte-parole de la mission (Minusma), Olivier Salgado.Lundi, un véhicule de la Minusma circulant en convoi a heurté une mine dans Kidal. Trois Casques bleus avaient été blessés, dont un sérieusement, selon la mission onusienne.Une attaque au mortier contre le camp de Tessalit avait fait 18 blessés parmi les Casques bleus et deux parmi les civils en janvier.Le camp de Tessalit abrite des forces de la Minusma, de l’opération antijihadiste française Barkhane et des soldats maliens.Kidal, à 1.500 km au nord-est de Bamako, est un fief touareg. C’est du nord du Mali qu’est partie en 2012 une rébellion d’indépendantistes, de salafistes et de jihadistes qui marque le début de l’actuel conflit. Les rebelles indépendantistes ont depuis signé un accord de paix. Mais les activités des jihadistes se sont propagés au centre du pays et au Burkina Faso et au Niger voisins. Le conflit a fait des milliers de morts et des centaines de milliers de déplacés.

AFP

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct