Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Mairie du district : Les travaux de surcreusement des marigots et collecteurs naturels lancés

La mairie du district avec l’accompagnement de l’Etat, a lancé samedi 22 juin dernier, les travaux de surcreusement de certains marigots et collecteurs naturels, obstrués. Cette activité témoigne de l’engament de la mairie du district et les six communes à créer des conditions favorables au drainage des eaux de pluies afin d’éviter les inondations.

Présidée par le ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation, Boubacar Alpha Bah, la cérémonie de lancement a eu lieu à Kalaban Coura, sur le pont tordu, en présence du 2e adjoint au maire du district, Ibrahima Dioné, des maires des six communes, du coordinateur des chefs des quartiers de Bamako.

L’assainissement de la ville de Bamako a été et demeure visiblement une priorité pour le gouvernement et pour les autorités municipales. Seulement, selon le 2e adjoint au maire du district, M. Dioné, la tâche n’est pas facile car, avec plus de 3 000 000 d’individus, Bamako produit par jour 1 620 tonnes de déchets par jour.

Cependant, le gouvernement et les autorités municipales restent convaincus que les enjeux de l’environnement et de l’assainissement nécessitent une bonne planification des actions et de la durabilité dans le financement. Ainsi, pour réduire les risques d’inondations dans la ville de Bamako, des actions sont engagées comme le curage des caniveaux, des collecteurs et les traversées sous chaussées, pour un coût total de 2,791 milliards de F CFA. Et le surcreusement de certains marigots et collecteurs dans le district de Bamako s’élevant à la sommes 1, 493 milliard de F CFA.

Ces travaux concernent dans un premier temps, le Koflatiè, le Niamakoro, le Sogoniko et le collecteur de Yirimadio.

Dans son discours de lancement, le ministre a assuré que l’Etat sera aux côtés de la mairie du district pour l’appuyer dans la réalisation de ces travaux.  En décidant de procéder à la démolition de toutes les maisons construites dans les lits des marigots, vous permettrez ainsi d’assurer un écoulement normal des eaux pluviales en minimisant les risques d’inondationdit-il.

Le ministre a également exhorté la population de la ville de Bamako à plus de civisme en évitant de s’installer ou de déposer des ordures dans les collecteurs. Il a demandé aux entreprises et services techniques chargés de la supervision des travaux d’être à la hauteur de la tâche et respecter le délai contractuel.

Ibrahima Ndiaye

 

Source: Mali Tribune

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct