Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Mahina: Les familles fondatrices s’insurgent contre la SOMAGEP et demandent son départ

A Mahina, dans le cercle de Bafoulabé, région de Kayes, les familles fondatrices s’insurgent contre la Société Malienne de la Gestion de l’Eau Potable (SOMAGEP) et demandent tout simplement son départ. Elles ont adressé une lettre au ministre des Mines, l’Énergie et de l’Eau, Lamine Seydou Traoré, pour exprimer leur cri de cœur.   

 

La population de Mahina, une commune dans la première région du Mali est contre la SOMAGEP dans leur localité ; raison pour laquelle les familles fondatrices qui sont les Diallo et les Danioko sont montées au créneau pour défendre l’intérêt de la population. Pour ces familles, l’arrivée de la SOMAGEP s’expliquait par le Programme d’urgences sociales d’accès à l’eau potable de Son Excellence, le président Ibrahim Boubacar Keïta qui ne concernait que les adductions d’eau potable des chefs-lieux de cercle, des communes frontalières et des centres souffrant de problèmes de gestion. ‘’ Au regard de ces dispositions, l’adduction de Mahina ne se retrouvait en aucun cas de figure ; mieux que ça, Mahina était déjà en partenariat très avancé avec la coopération allemande à travers le Programme Eau Potable et Assainissement (PEPA), partenaire qui a fini par se retirer’’, ont mentionné les familles fondatrices dans leur lettre et ont ajouté que fort de tous ces constats, elles demandent purement et simplement le départ de la SOMAGEP SA de Mahina.

Actuellement, tous les problèmes qui sont maintenant dans la ville de Mahina viennent de la Société Malienne de la Gestion de l’Eau Potable. La population et cette société n’arrivent pas à se comprendre. ‘’Depuis l’arrivée de la SOMGEP SA jusqu’à nos jours, la ville de Mahina n’a pas connu de stabilité, toujours des conflits entre les populations par rapport au château d’eau de la ville gracieusement offert par la coopération allemande avec une contribution symbolique de la population’’, ont signalé les patriarches de Mahina. Depuis cela, les populations s’insurgent contre les biens de l’État. « Les événements du 10 septembre dernier ont causé le saccage des installations au niveau de l’adduction d’eau potable par un groupe de jeunes qui n’est pas à sa première » a affirmé les familles Diallo et Danioko de Mahina qui continuent en disant que cette action a causé l’interruption de la fourniture de l’eau à plusieurs foyers des villes de Mahina et de Diallola.

Les habitants de cette localité multiplient les rencontres pour demander le départ de la SOMAGEP SA de Mahina et veulent revenir en collaboration avec la coopération allemande qui offrait de l’eau gratuitement aux populations de la commune de Mahina.

D. Sanogo

Source : LE COMBAT

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct