Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

LITTÉRATURE : « La vie de tous les jours à Tombouctou » de San Chirfi Alpha Cissé dédicacé

Si l’histoire de la ville des 333 saints a longtemps fasciné beaucoup, cet écrivain natif de ladite ville vient pour sa part ajouter d’autres témoignages qui relatent la culture et des faits afin d’inviter les uns et les autres à une réflexion commune sur les avantages et le rôle de Tombouctou dans l’histoire du monde. La cérémonie de dédicace s’est déroulée à la Bibliothèque nationale du Mali, en présence d’éminents hommes de culture et d’histoire du Mali.

Paru chez Innov Éditions au Mali, le livre (la vie de tous les jours à Tombouctou suivi de Maya) est composé de 167 pages. Son auteur, Sane Chirfi Alpha Cissé, est né le 18 janvier 1957 à Tombouctou. Sortant de l’ENSUP comme professeur de littérature, depuis 2015 il est délégué territorial du Médiateur de la République à Tombouctou.

Ainsi, dans sa prise de parole, l’écrivain a remercié tous les participants, avant de poursuivre que le but de ce livre est en partie un reflet de la culture de Tombouctou pour toute la jeune génération. À l’en croire, l’idée des différentes personnes citées dans ce livre constituent à elles seules une ressource immense de l’histoire de Tombouctou. Et pour conclure son allocution, il a affirmé que la plus grande bataille est celle de la culture.

Ce livre est soutenu sur le plan financier par l’ONG Savama DCI, spécialisée dans la protection et la promotion des manuscrits et de la culture de Tombouctou. Et bien qu’il soit rempli d’histoires, de contes, et de références historiques sur le plan international, ce livre pourra se retrouver aux oubliettes tant que les jeunes n’y prennent pas goût. Ainsi, la cérémonie de dédicace fut marquée par une série de témoignages sur des aspects autrefois symboliques à Tombouctou dont le livre fait souvent référence.

Certains proches de l’auteur, en parlant de l’homme, diront qu’il a planté à son tour son arbre de savoir dont l’entretien dépendra de ce qu’en feront les destinataires. C’est le cas d’Abdel Kader Haïdara lui aussi membre de l’ONG Savama DCI, qui n’a pas hésité à dire que l’écrivain à travers son livre a mis en place un réservoir de science de savoir culturelle. Et qu’il est aussi d’une part un gardien de la tradition et de la culture.

Pour Alpha Haïdara président de Innov Éditions, c’est bien plus qu’un honneur de participer à la réparation des valeurs culturelles de Tombouctou, lesquelles ont été bafouées durant la crise de l’occupation djihadistes en 2012. Il a aussi poursuivi en disant que l’ONG Savama DCI a été d’un grand soutien dans la parution de ce livre ainsi que sa promotion. Et pour finir, ce dernier a invité les jeunes à s’intéresser davantage aux livres.

Adama TRAORE

La Preuve

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct