Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Les brèves sécuritaires au Mali : 1 mort et 5 blessés chez les FAMa ; 4 civils tués et 2 autres blessés côté Minusma ; un camion de forains saute sur une mine entre Ansongo et Ouattagouna faisant plusieurs morts

C’est un véhicule des Forces armées maliennes (FAMa) qui a d’abord sauté sur une mine à Soumpi (région de Tombouctou). C’était ce lundi 6 novembre 2017 dans la matinée. Le bilan est de trois blessés dont un lieutenant, selon une source sécuritaire.
securite formation stage attestation commandant escadron garde nationale soldat militaire armee fama sahel
Une velléité de sabotage de la visite du Premier ministre, Abdoulaye Idrissa Maiga, qui se rendait à Niafunké et dont on n’a appris que le voyage a été ensuite annulé. Nous n’avons pas encore eu la confirmation du côté de la Primature. Sur le lieu de l’attaque le gouverneur et des éléments du comzone sont arrivés. Soumpi est une commune dans le cercle de Niafunké, région de Tombouctou.
Quelques heures après cette attaque, une escorte des mêmes FAMa est tombée dans une embuscade terroriste entre Konna et Doro dans la région de Mopti. C’était aux environs de 10 heures. C’est un convoi de la Minusma qui était escorté par les FAMa. Les militaires maliens ont riposté et ont même engagé des poursuites contre les assaillants lesquels sont parvenus à s’en fuir.
Au cours de leur fuite, ils ont pu emporter leurs morts et blessés. C’est pendant que les militaires maliens étaient engagés dans cette course poursuite, qu’un de leurs véhicules s’est renversé tuant un FAMa et blessant 2 autres. On indique que 4 civils de la Minusma ont aussi trouvé la mort, alors que 2 autres sont blessés.
Les deux remorques escortées et leurs contenus ont été brûlés, nous rapportent les mêmes sources. Alors que qu’on pleurait ces morts, on apprend que qu’un camion rempli de forains a sauté sur une mine entre Ansongo et Ouattagouna dans la région de Gao. Pour le moment, on parle de plusieurs morts sans autres précisions. Donc une affaire à suivre.

L

a rédaction
Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct