Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Les axes Sikasso-Koutiala et Sikasso-Bougouni sont désormais ouverts à la circulation.

Les manifestants qui bloquaient ces voies ont été déguerpis ce jeudi par les forces de sécurité. En protestation aux résultats des législatives donnés par la Cour constitutionnelle, ces manifestants avaient érigé des barrages sur ces routes pendant plusieurs jours.

 

Une situation que transporteurs et voyageurs avaient dénoncé.
Après avoir bloqué deux accès à la ville pendant plusieurs jours, les manifestants ont été déguerpis par les forces de l’ordre ce jeudi. Les échauffourées ont causé plusieurs dégâts matériels.

En effet depuis la proclamation des résultats définitifs de l’élection législative, des manifestations étaient régulièrement organisées dans la ville de Sikasso.
Les manifestants contestaient les résultats donnés par la Cour constitutionnelle. Ces mouvements se sont finalement transformés en blocus à certaines entrées de la ville de Sikasso.
Pendant plusieurs jours, des barrages ont été érigés sur les routes Sikasso-Bougouni et Sikasso-Koutiala, perturbant le trafic sur ces voies. Une situation qu’ont dénoncé transporteurs et et voyageurs. Après la levée des barrages par les forces de sécurité, la circulation a repris sur ces différents axes
Christian Dakouo, correspondant à Sikasso

Studio Tamani

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct