Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Le terrorisme : une question de politique internationale

Le terrorisme est un phénomène international imposé sur les pays en voie de développement afin de piller leurs économies. Ce phénomène constitue une politique de domination ou d’exploitation dont le monopole serait entre les mains des magnats du capitalisme.

Toutes les définitions du terrorisme font référence à une forme de domination intellectuelle ou de forme d’intolérance, des attitudes propres au capitalisme immoral aveuglé par sa volonté d’empocher le monde. Le capitalisme à travers les âges a toujours appris à changer de formes afin de s’adapter à l’évolution du monde. Au moment de la course vers de nouvelles zones d’écoulement à leurs produits pour ne pas s’étouffer complètement, nous l’avons vu venir vers l’Afrique. Dès lors, cette contrée a servi de rempart de sécurité pour ces pays capitalistes. Cette phase étant suffisamment consommée est devenue caduque, alors, il convenait d’adopter une nouvelle stratégie pour que leurs colonies restent toujours sous leur dépendance. Cette figure du capitalisme est celle des après-indépendances.

Cette volonté peut se voir dans l’assassinat de tous les grands hommes de ces pays d’Afrique ayant pour vocation la libération complète du continent africain. Nous avons vu le cas Modibo Keïta au Mali, Thomas Sankara au Burkina Faso, le cas Kadhafi récemment, etc. Parler du développement de l’Afrique et mettre en place des stratégies pour se le faire, c’est mettre le couteau dans leurs plaies béantes et par conséquent la vengeance devient rude.  Toutes les idées africanistes ou unicistes des Africains sont sévèrement réprimées afin de condamner ce continent à la dépendance.

Le terrorisme fait partie des techniques d’exploitation des grandes puissances afin de faire fructifier leur marché de l’armement. Avec le terrorisme, le marché de l’armement et de la drogue devient le principal marché. À cet effet, les armes les plus sophistiquées sont fabriquées par ces grands magnats du capitalisme et testées en Afrique par le biais des terroristes. Les pays annexés sont dans l’obligation de s’armer à leur tour auprès des mêmes fabricants d’armes afin de lancer l’offensive en armant leur armée. Ainsi, le marché de l’armement devient l’un des marchés les plus fructifiant dans le monde.

Parlant ainsi, on pourrait se demander : mais le monde entier consomme ces attaques terroristes ? Se demander ainsi, c’est ne rien comprendre dans cette politique. Pour le comprendre, il faut se référer à la métaphore du serpent qui mord sa propre queue. Le capitalisme peut assassiner sous le linge blanc sans qu’il y ait la moindre tâche. Comme on le dit, la guerre entre la langue et les dents peut devenir rude, alors que ces deux cohabitent. Si les terroristes font des attaques chez leurs maîtres, il faut voir en cela une sorte de leurre, de comédie ayant pour objectif d’endormir davantage la conscience du monde.

Tous ceux-ci sont applicables au cas du terrorisme. En guise d’exemple, le cas MNLA est un cas mondialement connu. Ce mouvement ne joue que la politique de la France. Chacun de ces anniversaires est fêté sur le territoire français. Outre cela, combien sont nos dirigeants impliqués dans le terrorisme. Des études n’ont-elles pas montré que le kérosène des avions terroristes du Nord-Mali provient de l’aéroport international de Bamako ? Tous ceux-ci montrent à combien ce phénomène est purement politique.

Il revient aux Africains de prendre conscience sur toutes les pertes que ce phénomène engendre sur le continent. Les intérêts que gagnent les dirigeants ou les hommes politiques sont minimes par rapport aux dégâts causés. Il faut rester uni, se donner les mains pour donner à l’Afrique ce que les autres ne veulent pas qu’elle possède. L’Afrique est le berceau de l’humanité et elle est son avenir. À ce titre, les Africains doivent se rassembler, s’accepter.

Fousseni TOGOLA, journaliste-blogueur à Doniblog

 

Source: Le Pays

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct