Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Le gouvernement du Mali a déclaré qu’il a levé son couvre-feu

Le gouvernement du Mali a déclaré samedi qu’il a levé son couvre-feu national destiné à endiguer le coronavirus, tout en rendant obligatoire le port du masque dans les lieux publics .

Dans un discours télévisé, le Premier ministre malien Boubou Cissé a averti que le virus était désormais présent « dans pratiquement toutes nos régions administratives » et que davantage de tests étaient nécessaires.
Il a ajouté que « le mal fait rage parmi nous » et que la capitale Bamako était devenue le centre de l’épidémie.

Les autorités maliennes ont enregistré à ce jour 668 cas de coronavirus, avec 35 décès.
Le nombre d’infections officielles est faible par rapport à l’Europe et aux États-Unis infectés par le virus.
Néanmoins, il est à craindre que le Mali soit particulièrement menacé par une épidémie importante en raison de la pauvreté endémique et d’un conflit qui sévit depuis huit ans dans le pays.

Samedi, Cissé a déclaré que le gouvernement levait un couvre-feu nocturne déclaré fin mars afin de lutter contre le virus.
Les écoles resteront fermées jusqu’au 2 juin, a-t-il ajouté, et le port du masque sera obligatoire dans les lieux publics. Les frontières du pays resteront cependant fermées, a déclaré le Premier ministre.

Source: intellivoire

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct