Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Le Congrès de FIBA/Afrique tenu le weekend à Bamako: Le Mozambicain Anibal Manave succède à Hamane Niang à la présidence

Le Congrès de FIBA/Afrique tenu le weekend à Bamako Le Mozambicain Anibal Manave succède à Hamane Niang à la présidence

Lors du Congrès de FIBA/Afrique,  tenu le weekend dernier, à Bamako,  Anibal Aurelio Manave a été élu président de l’instance dirigeante du Basketball Africain pour un mandat de 5 ans. Il succède ainsi à notre compatriote Hamane Niang, qui lorgne la tête de FIBA-Monde.

Les rideaux sont tombés sur le Congrès de la FIBA-Afrique, tenu du 22 au 23 juin, à l’hôtel Sheraton de Bamako.  Les deux jours de travaux ont été l’occasion de présenter le rapport d’activités 2014-2019 jugé positif et la Feuille de Route pour le mandat 2019-2023.

L’un des temps forts de cette rencontre a été aussi la mise en place d’un nouveau Bureau Central de la FIBA pour le mandat 2019-2023. A sa tête, Anibal Manave. Le mozambicain était le vice-président de FIBA-Afrique (2014-2019). Il a présidé également la zone 6 de FIBA-Afrique avant d’être nommé, récemment, Président du Conseil d’Administration de la Basketball Africa League.

Ancien capitaine de la sélection nationale, entraineur et commissaire technique, Manave a été président de la Fédération Mozambicaine de Basketball (FMB) de 1997 à 2005, puis président du Comité national olympique mozambicain (CONM).

Conscient des défis qui l’attendent, Manave s’est exprimé sous ces termes devant l’Assemblée :  » je tiens à remercier le président Hamane Niang, le Directeur Régional Alphonse Bile et tous mes collègues du Bureau central pour leur soutien et leurs encouragements à l’entame de cette tâche si importante.  Je suis honoré et privilégié de servir la FIBA-Afrique. Je suis conscient de la grande responsabilité à laquelle je dois faire face, car FIBA-Afrique est confrontée à de nombreux défis« .

Il a ajouté que « les fédérations nationales nous regardent et attendent de nous un soutien et de meilleures performances. C’est naturel que cela soit ainsi. Pour atteindre ces objectifs, nous devons être proches, unis et engagés. Nous devons travailler dur. Nous ne devons pas penser que FIBA-Afrique a un pouvoir illimité et est capable de tout faire. Il nous appartient à tous de rechercher des solutions aux problèmes auxquels nous sommes confrontés afin d’atteindre les objectifs que nous nous sommes fixés« .

A rappeler que le Congrès s’est déroulé en présence du président de la FIBA, Horacio Muratore, de son Secrétaire Général, Andreas Zagklis, du Directeur Régional de FIBA-Afrique, Alphonse Bile et du Président sortant de FIBA Afrique, Hamane Niang. Ce dernier n’était pas candidat pour sa propre succession. L’ancien ministre de la Jeunesse et des Sports du Mali brigue la présidence de FIBA-Monde.

Sory Ibrahima COULIBALY

Source: l’Indépendant

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct