Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

L’assassinat de citoyens mauritaniens sur le territoire malien : Le gouvernement annonce l’ouverture d’enquête

Les autorités de la République islamique de la Mauritanie ont convoqué, en début de cette semaine, l’ambassadeur du Mali pour lui signifier l’assassinat de leurs citoyens sur le territoire malien. En réplique, les autorités maliennes, tout en promettant de faire la lumière sur cette tuerie, ont indiqué qu’aucune preuve ne met en cause les forces armées maliennes dans ce crime. Pour faire toute la lumière sur cette affaire, le gouvernement a annoncé l’ouverture d’une enquête.

La Mauritanie a notifié à l’ambassadeur du Mali à Nouakchott la tuerie de certains de ses citoyens sur le territoire malien. En réponse, les autorités maliennes ont mis en avant la résolution amicale de la situation. En plus d’avoir pris l’engagement de mener des investigations pour rechercher, traquer et traduire en justice les auteurs de l’assassinat de citoyens mauritaniens, le Mali a promis de dépêcher une mission de haut niveau à Nouakchott. C’est en tout cas ce qu’a expliqué le gouvernement malien dans son communiqué en date du 9 mars dans lequel il a condamné énergiquement « ces actes criminels destinés à porter atteinte à l’excellente qualité des relations » entre le Mali et la Mauritanie.

Pour le Mali, de tel incident est déplorable. « Le gouvernement de la République du Mali trouve, une fois de plus, troublant la survenance de ce genre d’incident malheureux au moment où ce pays frère et ami, la République islamique de la Mauritanie apporte son soutien particulièrement pour l’approvisionnement normal des populations maliennes qui subissent les sanctions illégales, illégitimes et inhumaines de la CEDEAO et de l’UEOMA », lit-on dans le communiqué du gouvernement.

Le Mali a, par ailleurs, précisé qu’il n’y a aucune preuve sur l’implication des forces armées maliennes à cet assassinat. « Le Gouvernement de la République du Mali souligne qu’à ce stade, aucune preuve ne met en cause les Forces armées maliennes qui respectent les droits humains et agissent toujours avec professionnalisme dans leur lutte contre le terrorisme », précise le gouvernement malien qui a promis qu’il ne ménagera aucun effort pour rechercher et retrouver les auteurs coupables de ce crime odieux pour les traduire devant les juridictions compétentes.

Une mission de haut de niveau du Mali bientôt à Nouakchott

Suite à la convocation de l’ambassadeur du Mali par les autorités mauritaniennes, les deux d’État ont également eu un échange téléphonique. « A la suite de l’incident, le président de la Transition, S. E le colonel Assimi Goïta a échangé avec son homologue de la République islamique de la Mauritanie S.E Mohamed Ould Cheick El-Ghazouani », précise le gouvernement malien qui a annoncé une mission de haut du niveau du Mali à Nouakchott. « A l’issue de cet entretien, il a instruit d’ouvrir une enquête pour élucider la situation et a décidé d’envoyer une mission de haut niveau à Nouakchott, dans les plus brefs délais, afin d’engager des actions vigoureuses pour raffermir davantage la fraternité et la coopération entre nos pays, notamment dans le domaine de la gestion de nos frontières communes, de la défense et de la sécurité des personnes et biens », indique le gouvernement malien.

Boureima Guindo

Source: Le PaysMali

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct