Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

L’Allemagne va mettre 5 hélicoptères de transport lourd à la disposition de la mission des Nations unies au Mali

S’il, a été reconduit pour un an de plus en juin dernier, rien ne dit que le mandat de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation du Mali [MINUSMA] sera à nouveau prolongé par le Conseil de sécurité des Nations unies quand celui-ci sera appelé à se prononcer. En effet, la situation politique à Bamako, où les autorités de transition ont renié leur engagement d’organiser des élections en février prochain, ainsi que l’arrivée de « formateurs » russes dont on ignore s’il s’agit de mercenaires ou de soldats réguliers, font douter plusieurs pays contributeurs.

Tel est le cas, par exemple, de la Suède, dont la ministre des Affaires étrangères, Ann Linde, a posé la question de savoir ce que son pays « allait faire avec la MINUSMA », en marge d’une réunion avec ses collègues de l’Union européenne à Brest, le 14 janvier. En Allemagne, la commissaire parlementaire auprès de la Bundeswehr, Eva Högl, a dit mettre un « gros point d’interrogation » sur cette mission de l’ONU au Mali, à laquelle participent jusqu’à 1’100 militaires allemands.

Cela étant, et pour le moment, tout se passe comme si ses interrogations n’avaient pas lieu d’être. Ainsi, la force aérienne allemande [Luftwaffe] a fait savoir qu’elle allait envoyer au Mali un détachement de 120 militaires pour mettre en oeuvre cinq hélicoptères de transport lourd [HTL] CH-53G « Sea Stallion » à partir du second semestre 2022.

Ab Mitte des Jahres geht das #HSG64 mit bis zu 120 Soldaten und 5 #CH53 Hubschraubern in den UN-Einsatz nach Mali. Ein Assessment and Advisory Team der Vereinten Nationen war im Verband um Details des Einsatzes abzustimmen. pic.twitter.com/cl7fkuP1g9

— Team_Luftwaffe (@Team_Luftwaffe) January 14, 2022

Ces appareils, dont l’entretien est assuré par Airbus Helicopters Deutschland, ne sont pas de toute première jeunesse, Berlin ayant ainsi lancé une procédure – marquée par plusieurs rebondissements – pour remplacer la soixantaine d’exemplaires en dotation au sein de la Bundeswehr.

L’envoi de ces cinq CH-53G au Mali fait partie des dernières décisions prises par la coalition emmenée par la chancelière Angela Merkel, celle-ci ayant promis à la MINUSMA que l’Allemagne lui fournirait une unité d’hélicoptères de transport jusqu’en juin 2024.

Par le passé, la Bundeswehr a déjà mis à la disposition de la mission de l’ONU au Mali des hélicoptères NH-90 [transport] et Tigre [attaque] pendant dix-huit mois.

Pour autant, il n’est pas encore totalement certain que ces CH-53G prendront la direction de Gao. Ainsi, la chambre basse du Parlement allemand [Bundestag] aura à se prononcer sur le prolongement de la participation de la Bundeswehr à la MINUSMA en mai prochain. Mais cela ne devrait pas poser de problème particulier, une majorité de députés y étant a priori favorables. À moins que l’évolution de la situation au Mali change la donne.

Source :  Zone

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct