Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

La Somapep-sa et la Somagep-sa procéderont au lancement officiel de 100 000 branchements sociaux

En prélude au lancement officiel de 100 000 branchements sociaux prévu ce vendredi, le Directeur général de la Société malienne de patrimoine de l’eau potable (Somapep-Sa), Yénizanga Koné et son homologue de la Société malienne de gestion de l’eau potable (Somagep-Sa), Boubacar Kane ont animé, le mercredi 12 juin dernier, une conférence de presse pour expliquer aux hommes de média les conditions desdits branchements.

Premier à prendre la parole, le Dg de la Somapep-sa a déclaré que la production d’eau de la première tranche de la Station de pompage de Kabala, soit 144 000 mètres cubes par jour (144 millions de litres d’eau) est disponible dans le réseau de la Somagep-sa grâce aux efforts remarquables du gouvernement malien, de la Somapep-sa et de la Somagep-sa.

A le croire, la mise en eau officielle des installations a été faite, le samedi 1er juin 2019, par le Premier ministre, ministre de l’Economie et des Finances, Dr Boubou Cissé. “Initié en 2002 et lancé en 2015 par les plus hautes autorités pour résoudre définitivement le problème de déficit d’eau à Bamako et de permettre l’alimentation en eau potable de plus de 1 200 000 personnes, le projet structurant de Kabala, qui compte quatre phases ou tranches, est adossé au schéma directeur d’alimentation en eau de la ville de Bamako qui a fait des projections pour une couverture correcte de la ville de Bamako en eau potable jusqu’à l’horizon 2032”, a-t-il laissé entendre.

A ses dires, d’ici au 31 décembre 2019, la deuxième tranche, encore 144 millions de litres d’eau par jour, sera mise en service pour porter l’apport de Kabala à 288 millions de litres d’eau par jour. Quant au réseau de distribution, il a été renforcé d’une longueur de 1 400 Km.

Pour booster la consommation de l’eau produite par l’usine de Kabala, le gouvernement malien à travers le Département en charge de l’Eau et ses partenaires techniques et financiers, notamment l’Agence française de développement (Afd), l’Union Européenne (UE), la Banque mondiale (BM), la Coopération italienne (CI, la Banque européenne d’investissement (BEI), la Banque islamique pour le développement (BID) et la Banque africaine de développement (Bad) ont initié un vaste programme de 100 000 branchements sociaux à travers la capitale.

Pour sa part, le Directeur général de la Somagep-sa a précisé que cette nouvelle approche d’accès facile et à moindre coût au robinet, soit 20 000 Fcfa par branchement au lieu de 120 000 Fcfa, qui s’étendra sur l’ensemble du district de Bamako et environs, vise à permettre l’accès du plus grand nombre de populations.

Selon lui, pour le moment, les agences concernées par l’opération sont entre autres : l’Agence de Faladié (4 500 branchements sociaux), l’Agence de Bacodjicoroni ACI (5 000 branchements sociaux) et l’Agence de Banankabougou (2 500 branchements sociaux).

“Par la suite, l’opération s’étendra, dans les deux mois à venir, aux six autres agences commerciales pour couvrir l’ensemble de la ville de Bamako et environs”, a-t-il dit.

                          Boubacar PAÏTAO

 

Source: Aujourd’hui-Mali

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct